Tout sur le mur de Berlin

J’ai habité à Berlin du temps du mur, et j’y passe la plus grosse partie de ma vie depuis 2005. Entre-temps le mur est tombé, et de ses 10315 jours de présence il ne reste parfois qu’un marquage au sol.

Commémorations de la chute du mur de Berlin
Construction, contestation
Commercialisation du mur
East Side Gallery
Le mur de Berlin et l’art
Victimes du mur de Berlin et ceux qui ont fuit
Vivre en DDR, l’Ostalgie
Vidéos

Commémorations de la chute du mur de Berlin

geants A berlin - Photo copyright Didier Laget
Régulièrement on fête l’anniversaire du jour de sa chute. En 2019, pour Mauerfall30, le 30e anniversaire de la chute du mur, 30 000 messages de paix étaient accrochés au dessus de la Straße des 17. Juni. En 2009, pour les 20 ans de la chute du mur de Berlin la ville était visité par les géants de Royal De luxe. 2009, c’est aussi l’année ou Sarkozy prétendi être à Berlin le 9 novembre 89. En 2014, des centaines de ballon blancs lumineux, placés sur son parcours s’élevaient dans la nuit. En 2008, je m’y rendais pour composer une ode à mon vélo… Mais je m’égare.

Construction, contestation


Volkseigene-Moebelkombinate-der-DDR Photo Didier Laget
En 2011 on s’est aussi rappelé que le 13 Aout 1961, quand les Berlinois se sont réveillés, la ville avait été coupée en deux par le mur de Berlin et en septembre 2019 que 30 ans auparavant se tenaient les premières manifs du lundi à Leipzig.

Commercialisation du mur


mur-de-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget
Dès le mur tombé, ceux qu’on a appelés les pics-verts du Mur (Mauerspechte) ont commencé à le mettre en morceaux qu’on retrouve dans les boutiques de souvenirs. Qu’ils soient vrais ou faux est une autre histoire. L’ancien gouvernement de RDA en a vendu des pans entiers que l’on retrouve parfois dans endroits assez incroyables, comme l’hôtel Westin (capitalisme pas regardant).

Comme les affaires sont les affaires, la ville a fait complètement effacer le mur, vraiment pas présentable avec tous ces graffitis et l’a fait repeindre par les artistes d’origines. Elle n’a pas hésité à couper un morceau de ce qui est un monument historique pour faire de la place à des appartements de luxe et à en détruire une partie pour dégager la Mercedes Arena.

East Side Gallery


A berlin - Photo copyright Didier Laget
East Side Gallery, c’est la partie la plus connu du mur, gràce au graffitis qui la couvrent peint par Lutz Pottien et Thierry noir, Leonid Brezhnev et Eric Honecker s’embrassant, de Dmitri Vrubel.

Le mur de Berlin et l’art

EunSook-Lee- Photo Didier Laget
Le mur de Berlin est très présent dans l’art, comme sujet ou comme prétexte. Le mur de la coréenne EunSook Lee construit devant la porte de Brandebourg pour rappeller le mur qui sépare son pays en deux. Le Monument de Manaf Halbouni, aussi porte de Brandebourg qui failli ne pas être exposé à cause de la pression de Pegida et de l’AFD.

Victimes du mur de Berlin et ceux qui ont fuit

Hans Conrad Schuman - Oeuvre de Florian Brauer - Photo Didier Laget
Une des images les plus connues du mur est celle de Hans Conrad Schuman fuyant la RDA. Lui, le VOPO, ne se sentait pas de tirer sur ses compatriotes.

Certains prétendent que la vie en RDA était super-cool, pourtant beaucoup tentaient de s’en échapper. Par exemple, via la mer du nord : Les réfugiés qui se noyaient dans l’eau de la Baltique. L’estimation basse de ceux qui se sont noyés dans la Baltique est de 174. À Berlin la famille Holzapfel passa au-dessus du mur avec une tyrolienne.

Plus de 250 fugitifs furent tués par les Vopos. 440.000 enfants furent déplacés loin de leur parents dans des camps de travail, ils étaient souvent les enfants des 250,000 prisonniers politiques que comptait la RDA.

Vivre en DDR, l’Ostalgie

Peenemunde - Photo copyright Didier Laget
L’Ostalgie, c’est la nostalgie de la RDA. Souvent des gens très jeunes qui ne connaissent la RDA que via leurs parents sont encore plus ostalgiques qu’eux. Ce n’est certainement pas le cas de Cornelia Schleime, artiste en RDA, n’y supportant plus d’y vivre elle s’enfuit à l’Ouest et après la chute du mur, apprit qu’elle avait été espionnée pour le compte de la STASI par son meilleur ami, un autre artiste, Sascha Anderson.

L’ostalgie génère des comportements parfois agressifs comme ceux que j’ai subis à Peenemunde, au nord-est de l’Allemagne.

Vidéos

Aktuelle Kamera, les infos à la TV de la RDA Le 9 novembre 1989

Vidéo du mur de Berlin en 1988. A l’origine un film Super 8 amateur.

Une super vidéo en 3D, très instructive, réalisée par la Deutsche Welle.

Film de propagande. Honecker est très souriant

De la publicité dans un pays où l’on ne voulait pas vraiment en faire parce que cela servait le capitalisme, cela semble absurde. Et pourtant, il y avait une quantité infinie de publicité en RDA.

Ravalement de la façade

Les anniversaires de la chute du mur (2009)

Write the wall

J’ai aussi parlé de la Todes Streifen