Ode à mon vélo

velo mur de Berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget
Je n’imagine pas une seconde être à Berlin sans vélo. Comme c’est plat, on peut aller partout, les pistes cyclables sont larges, quand il fait beau on est content, quand il fait froid on se caille… MAIS c’est bien quand même.

C’est mon deuxième vélo, l’autre a été volé, ça arrive souvent, et on se sent très démunie, pas comme la cigale quand la bise fut venue, mais plutôt comme l’inspecteur Derrick qui se dirai « mais pourquoi ont-ils volé le mien, il y en avait des plus neufs à côté « . Après deux jours sans, on craque. Cette fois l’antivol coûte plus cher que le vélo. Il est unbrakable, c’est écrit dessus.
Alors, tellement je l’aime, mon vélo que j’ai décidé de lui rendre hommage avec un poème de ma composition. Vous allez voir, vous aurez du mal à ne pas lâcher une larme.

Mon vélo

Mon vélo, qu’est-ce que tu es beau
Et puis aussi très rigolo.
Bien moins pericoloso
Qu’une grosse moto
Avec tes pneus pleins d’air
On monte sur les trottoirs
Avec ton cadre en fer
Tu m’évites bien des déboires
Ta selle en peau d’animal mort
Me permet de m’asseoir
Tu me mènes à bon port
Même le soir dans le noir
Et comme je t’aime beaucoup
Quand on se gare quelque part
Je mets autour de ton cou
Un bel antivol noir

Alors?
Vous pleurez?
Un autre vélo

11 réponses

  1. est ce que tu lui a rentré tous les points stategiques de Berlin ou a t il un gps integre??
    ps pour le 12 avril on avais dis feter la 300eme et si tu continu a cette allure por les note on va feter la 350eme

  2. Oui Monsieur Didier je pleure
    Mon coeur est mou comme du beurre
    Je fais des rêves de Berlin
    Et d’avoir un vélo comme le tien

  3. Lol, très touchant ! Et en temps que grande utilisatrice de vélo je ne peux que t’approuver !
    PS : Mon vélo à moi et jaloux ! 😉

  4. Ahllalala nos vélos!!!
    Moi aussi le mien je lui voue un véritable culte. Mon vélo qui m’emmène partout dans et autour de Strasbourg, mon vélo qui me transporte tout même des meubles,des pc et des gros cartons!!
    Bises d’une vélorutionnaire qui suit ton blog avec attention 🙂

  5. A propos de vélo, on peut en louer, des vélos à Berlin ?
    Je ne vais pas emporter le mien, (que j’adore du reste) et je serai deux jour à Berlin cette semaine (13 février). Comme ça a l’air si bien de pédaler dans Berlin, je visiterais bien en selle.
    Merci du renseignement.
    Bye
    Anne

  6. Merci beaucoup de l’info.
    J’ai hâte d’y être !
    Le blog est super ! Il donne vraiment envie de se glisser dans la ville.

  7. j’ai aussi une petite contine de mon cru très récente sur le sujet:
    A califourchon sur mon biclou, dans la ville je fais des petits ronds
    A califourchon sur mon biclou, sifflote et chantonne
    A califourchon sur mon biclou, je me bidonne
    A califourchon sur mon biclou, les routes je dégomme!

  8. Quel plaisir de voir que je ne suis pas le seul à être fou de vélo.
    je pense venir visiter Berlin et ses environs en juillet, avec ma compagne et nos vélos. Je suis preneur de tous tuyaux pour hébergement,bons plans…
    A charge de revanche sur Marseille ou Digne les bains

  9. Hallo !!!
    Je vais bientôt vivre à Berlin et moi non plus je ne peux vivre sans vélo malgré le sale temps. Quels sont les bons endroits pour en trouver un joli tout mignon ? Merci d’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,