Le début de la fin de la RDA

Volkseigene-Moebelkombinate-der-DDR Photo Didier LagetLa première manif du lundi s’est tenue à Leipzig, il y a 30 ans. Des centaines de personnes courageuses descendaient dans les rues pour demander la démocratie et la liberté!

Ça prouve comment la RDA c’était mieux avant!

Pour illustrer ce billet une photo que j’ai prise en 2008 et qui n’a rien à voir, puisqu’il s’agit d’une photo de la Volkseigene möbelkombinate DDR (l’ Entreprise possédée par le peuple Combinat de meubles de DDR ) mais qui est intéressante car symptomatique de la RDA.

Pour commencer on y trouve le mot Volk, le peuple. Très important le peuple, on travaille pour son bien, on sait ce qu’il veut, il est heureux (il a intérêt à être heureux) un peu comme les populistes d’aujourd’hui savent ce que les citoyens veulent à leur place.

Ensuite, un mot inventé par le PC soviétique, le mot Kombinat, qui représente un groupe d’entreprises d’un même domaine de production coopérant pour obtenir de meilleurs rendements.(Merci Wiki)

Ce genre de machin était une VEB, Volkseigene Betrieb ( entreprise publique, que je traduirai plutôt par entreprise étatique facilitant la corruption des dirigeants ). Une VEB devint célèbre pour ses objectifs d’appareil photo : VEB Carl Zeiss

Pour en savoir plus sur le mur, lisez Tout sur le mur de Berlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,

Da Hotel, bar in Berlin Photo Didier Laget

Das Hotel ferme

Das Hotel, le plus beau bar du monde, le bar de Berlin le plus joyeux, le plus éclectique, le plus ibérique, le plus botaniuqe, le bar le plus drôle… Ferme! J’aurais tant aimé y boire un dernier verre de Cava