Hans Conrad Schuman

Hans-Conrad-Schuman A berlin - Photo copyright Didier Laget


Si vous aviez été allongé sur le dos, au croisement de la Ruppiner Straße et de la Bernauer Straße le 15 aout 1961, voilà ce que vous auriez sans doute vu. Le pied du jeune soldat Hans Conrad Schumann sautant au dessus des barbelés pour passer à l’Ouest. La scène avait été photographiée par Peter Leibing.


La photo est aussi emblématique que celle de Capa ( le soldat abattu lors de la guerre d’Espagne ), vous l’avez certainement déjà vu. Sinon la voici.
Hans-Conrad-Schuman


Hier, pédalant à toute berzingue dans la Bernauer Straße, j’ai vu le même soldat ressauter au dessus des barbelés. Sauf que le vrai soldat est mort en 1998 et que celui que je voyais était argenté et flottait à trois mètres au dessus du sol. Je donnais un coup de rétro pédalage, déclenchant un dérapage contrôlé et me retrouvait dans une friche ou sautait Hans. En fait une sculpture signée Florian Brauer et qui est visible jusqu’à la fin du mois de novembre.
Hans-Conrad-Schuman A berlin - Photo copyright Didier Laget


Pour être vraiment complet avec ce billet quasiment encyclopédique, je dois ajouter que Hans saute là où Olga Segler, une mamie de 85 ans, s’est tuée en essayant de passer à l’Ouest en sautant du deuxième étage de son immeuble. Un mois après Hans. L’immeuble était à l’Est et le trottoir à l’Ouest.

Olga-Segler A berlin - Photo copyright Didier Laget


Pour être vraiment über complet : la triste vie d’Hans à l’Ouest.
Quand le mur est tombé Hans Conrad Schuman a quitté la Bavière où ll s’était installé pour revenir chez lui, à Leutewitz, à côté de Dresde. Et là, sa famille, ses amis et le village en général l’ont jeté comme un chien, lui reprochant sont geste de plus de vingt ans auparavant. C’est certain, il aurait été mieux vu, s’il avait tué ou torturé des gens. Pas cool du tout, les Saxes!

Suite à ces fait, il s’est mis à déprimer et s’est pendu en 98.

Rideau!
De fer.

Pour en savoir plus sur le mur, lisez Tout sur le mur de Berlin.

14 réponses

  1. Dommage que ça ne devienne pas un « monument » permanent…
    Merci pour ce sujet très intéressant !

  2. Merci pour ce rappel. Je connaissais la triste histoire d’Hans Conrad Schuman mais je ne connaissait pas un détail : l’emplacement exact : croisement de la Bernauer et de la Ruppiner Strasse. Petite question que reste-t-il de l’immeuble de Mme Segler ? C’est vrai aussi qu’à Berlin l’histoire se niche aussi sur le sol (il existe ainsi deux pavés -peut-ête plus- qui rappellent la mort en déportation de deux personnes près du Jüdisches Museum).
    Et autre question… serais-tu capable de retrouver une vue actuelle d’une photographie de 1967 : http://cliophoto.clionautes.org/picture.php?/1239/category/308
    (je devais être à 200m de l’endroit il y a 15 jours mais…)
    Merci pour le sujet !
    Christophe

  3. @Christophe Je crois, sans en être certain, que la maison d’Olga Segler a été détruite.
    Pour les pavés je pense que tu parles des Stolpersteine : stolpersteine.php
    Pour la photo, vu que l’Est est sur la gauche de la photo et qu’il y a le bâtiment d’Axel Springer au fond, je dirais que c’est pris, soit de la Zimmer Strasse, soit de la Kochstrasse qui s’appelle maintenant à ce niveau, la Rudi Dutschke Strasse.

  4. c’est le côté  » bizarre  » des Allemands… cette manière de ne pas vraiment réaliser.
    je parle bien sûr de sa ville natale ainsi que sa famille… mais bon.

  5. Pour Olga Segler, c’est plutôt l’inverse: l’immeuble était à l’est et le trottoir à l’ouest. 😉
    Sinon la photo a effectivement été prise sur la Zimmerstraße, où passait le Mur, plus ou moins à la hauteur de la Charlottenstraße.

  6. Connait-on le nom du soldat de la 2ème photo célèbre où on le voit regarder par dessus un barbelé il y a un enfant de l’autre côté ? Je crois que juste après cette photo plus personne n’a revu ce soldat…
    quelqu’un peut-il confirmer cette histoire ?

  7. Superbe je pourrai donc admirer cette sculpture lors de ma visite à Berlin pour les 20 ans de la chute du mur….et aussi pour rendre visite à ma petite soeur qui est Berlinoise depuis début aout. Je reviendrai piocher des bons plans d’ici novembre. Belle journée

  8. @Fred la bonne question est plutôt « CT où? » 🙂
    Parce que depuis ces photos il a été déplacé, on le trouve maintenant contre un mur de la Brunnenstraße, un peu en hauteur.

  9. Est-ce que tu saurais de quand à quand la statue a été à Berlin (tu as dit qu’elle a été retirée en novembre 2009 mais tu n’as pas dit quand est-ce qu’elle y a été mise)
    Merci d’avance pour ta réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le