Le mur du Westin Grand Berlin

Le-mur-du-Westin-DSC_5586Je remontais Friedrichstraße quand j’ai vu un spectacle hallucinant.


Devant l’entrée principale de l’hôtel Westin Grand, il y a un morceau du mur de Berlin, que je n’avais jamais remarqué.
Devant ce morceau un trio discute : une dame, d’un certain âge et parée de ses plus beaux atours, que j’appellerai Simone.
Un homme d’un certain âge, aussi paré de ses plus beaux atours et portant à la main une petite caméra DV très professionnelle, je l’appellerais Georges.
Natacha, une femme d’un âge moins certain, moins bien parée, et portant un badge aux armes de l’hôtel, indiquant qu’elle y est employée.
Natacha tient à la main un marteau luxueux et un burin aussi luxueux, elle se dirige vers le mur et mime le geste de quelqu’un qui en arrache un morceau. Après les dernières recommandations d’usages « attention à votre pouce, Ahahah ! » et surtout fermez les yeux, vous risqueriez de recevoir un éclat… remarquez cela n’est jamais arrivé Ahahah! » elle tend les outils à Simone qui d’un pas décidé la rejoint vers le mur.
Georges filme.
Et voilà notre Simone qui donne des coups dans le mur jusqu’à ce qu’un éclat, minuscule, jaillisse et tombe sur le trottoir.
Natacha crie « Stop ». Elle ramasse le petit morceau du mur, le met dans une petite boîte et le remet à Simone.
Le trio rentre au chaud. J’ai été tellement surpris que je n’ai pas eu le temps de faire une photo. Je m’approche du mur et lit cet avertissement qui m’en rappelle un autre :
Eigentum, Westin Grand – Unrechtmäßige Beschädigungen sind verboten. En gros : propriété du Westin grand, il est interdit d’abimer le mur… Arf!
De retour à la maison, je me jette sur internet (c’est une façon de parler) et trouve sur le site de l’hôtel les explications que je vous laisse lire, sinon vous ne me croirez pas. Je vous cite juste un extrait :
Emportez votre propre fragment d’un morceau du mur de Berlin originel. Et pendant que vous travaillez avec un marteau et un burin nous vous servirons une Currywurt et une coupe de champagne pour vous rafraichir. 18 €
Dix huit euros !
A quoi pensent les gens quand ils font ça?
Je pourrai faire comme Sarkozy et dire « J’y étais ».
Le-mur-du-Westin-DSC_5586

Pour en savoir plus sur le mur, lisez Tout sur le mur de Berlin.

You may also like...

7 Responses

  1. marie dit :

    Quel commerce ! Il faut oser tout de même…
    Pour rigoler un peu , ce site est à visiter ! http://www.nicolasyetait.com/

  2. JvH dit :

    Hahah, j’ai tout de suite pensé à Sarkozy moi aussi!
    Parce que c’est vrai qu’il était trop fort d’avoir senti qu’il se passait quelque chose… plus fort en tous cas que ma copine, qui me racontait aujourd’hui que sa famille a fuit la DDR deux jours avant la chute du mur!

  3. A mon avis ils ne pensent pas du tout, et c’est bien ça qui est triste…

  4. Benj dit :

    Je suis carrément choqué : il manque un tour de Trabant sur la Karl Marx Allee !

  5. Laurent dit :

    Triste!

  6. LN dit :

    Pas de panique pour le tour de Trabant ! C’est prévu, ils y ont aussi pensé avec les fameuses Trabant Safari aux improbables carrosseries girafe et zèbre…

  7. octavie dit :

    Un petit éclat qui dis paraitra au fond de la valise et qui ne leur laissera pas plus de souvenir (qui sait?)que la coupette de 10 cl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *