Perfect day

dimanche-a-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget Dans Transformer, Lou Reed chantait, « What a perfect day », mais l’underground velouteux tintait ce titre d’une telle mélancolie qu’on ne le croyait pas trop. Quand je vous dis qu’à Berlin, aujourd’hui était un jour parfait, vous pouvez me croire.


Soleil frais, mais soleil.
Ciel frais, mais bleu.
Ballade dans Kreuzberg sous le soleil. (Vidéo)
Vautrance dans le Volkspark Friedrichshain‎, les beachballers beachballent, les skaters rollent, les barbecues fument. Soleil.
Petite danse en famille sur le trottoir.
Jaja, groupe particulièrement atonal, pas automnal, subjugue les centaines de bronzeurs assis sur l’Admiralbrücke.
Et ce soir, concert, au Yuma Bar.
Voilà, à vous de coller les légendes sous les photos.
dimanche-a-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

dimanche-a-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

dimanche-a-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

dimanche-a-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

3 réponses

  1. AAAARRRGLLL ! je m’étrangle en voyant ces photos !!! Trop envie de faire ma valise et de foncer faire un tour à Berlin… d’autant plus que nous, pour le coup, c’était vraiment automnal comme dimanche à La Rochelle !

  2. AAAARRRRGGHHL ! Et moi je vis à Berlin (que j’adore) mais je suis originaire de La Rochelle et je me couperais un bras pour voir la mer rien que deux minutes tellement ça me manque… Comme quoi, le monde est mal fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le