Mai Bowle

mai-bowle-
Quand arrive le mois de mai à Berlin, les gens sont dans la rue et se prélassent sur l’herbe le long des canaux. Les vélos se multiplient, et les bars sortent les tables sur les trottoirs qui se transforment en terrasses. Il faut profiter au maximum du soleil, en plus cet hiver a été particulièrement long et froid.

En mai arrivent aussi à Berlin, les asperges, la rhubarbe, les fraises et le Waldmeister. Avec le Waldmeister et les fraises, on concocte le Mai Bowle qui est bu frais aux terrasses des bars par des Berlinois qui arrivent à vélo qu’ils laissent sur les trottoirs qui sont aussi les terrasses sur lesquelles ils sont assis… Mais je complique les choses.

Le Mai Bowle version courte

C’est une boisson à base de sekt, de fraises et de waldmeister, c’est frais, c’est léger, c’est bon.

Le Mai Bowle version longue

Les fraises tout le monde connaît. Le sekt, c’est une sorte de vin pétillant, un genre de Vouvray en un peu plus vert. Mais le Waldmeister qu’est-ce?

C’est une plante que l’on trouve dans les forêts en Europe (wald meister = le maître de la forêt) elle est aussi utilisée dans le Berliner weisser, une autre spécialité locale à qui elle donne sa coloration verte et un parfum indescriptible. En Français on appelle le Waldmeister de l’asperule.

La recette du Mai Bowle

Faire mariner pendant deux heures, une poignée de feuilles d’asperule, 1/4L. de vin blanc et du sucre.
Dans un saladier, verser une bouteille de Sekt et le  » sirop » d’asperule et des quartiers de fraises.
Verser le mélange dans les verres.
Boire 🙂

Notez l’imprécision des doses. C’est dans ce flou que s’exprime la créativité de chacun.

2 réponses

  1. Bonjour,
    Depuis env. 50 ans, je fais la bowle de Mai, c’est excellant avec ou sans fruits !
    Permettez-moi une petite précision au sujet du nom Waldmeister: latin: asperula odorata, allemand: Echter Waldmeister, français: Aspérule odorante ou Belle étoile.
    Il faut aussi savoir qu’il pousse aux mêmes endroits une plante très resemblante, mais collante aux mains et sans odeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les