Allez Didier

Allez-Didier A berlin - Photo copyright Didier Laget Pour courir en ce moment il faut être un héros des temps modernes ou complètement givré. Ou les deux, car il fait entre -5 et -3. Pourtant, c’est d’un pas alerte et régulier, que je traverse le Volkspark Hasenheide frigorifié. Pourtant j’ai perdu un élément essentiel de la survie à Berlin, l’hiver, le Mutze. Dans ces conditions, on se réalise, qu’effectivement, une grosse partie de la chaleur du corps s’évacue par la tête et le titre de héros des temps moderne est doublement justifié.


Pour m’encourager, ma Freundin, m’a rapporté d’un voyage en Suisse une tablette de chocolat. « Allez Didier », et ça m’encourage, je sais qu’à mon retour, mes doigts blancs et tremblant rompront la tablette alors je cours, sourd à la douleur de mes oreilles qui gèlent.
Bien que flatté, par le choix de ce prénom, je trouve que « Allez Didier », ça fait pas chocolat, je ne vois pas trop à qui les types du marketing pensent s’adresser où alors ils visent un marché de niche très limité : le héros des temps modernes qui court par -5, sans Mutze dans le Hazenheide. Moi.

4 réponses

  1. est-ce à cause du prénom ou de la couleur du papier ,qui est en harmonie avec la couleur de la table, que ce chocolat suisse est arrivé chez vous à Berlin ? les 2 peut-être …

  2. C’est un encouragement à « Didier Cuche », grand champion de ski alpin, en descente,…..suisse! Les responsables du marketing chez Ovomaltine (c’est de la dynamite) ont donc pensé à faire un lien entre un skieur suisse et un coureur de fond berlinois!
    Amoureuse de la ville de Berlin, je suis avec beaucoup de plaisir votre blog depuis très longtemps. Merci pour ces petites escapades virtuelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evolution Covid-19 à BerlinPhoto Didier Laget

S’informer sur le Covid-19 à Berlin

Voici une liste de sources fiables concernant la situation de la pendémie de coronavirus à Berlin. Je sais bien qu’en ce moment,la méfiance est à la mode, et que la notion de fiabilité sera discutée, mais je fais, malgré tout,

Mon Berlin - Bernard THomasson

Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix. Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre

save-club-culture-berlin

Les clubs berlinois, chez vous.

Pour soutenir les clubs berlinois et ne pas sombrer dans la déprime, connectez-vous à unitedwestream.berlin, et dansez jusqu’au bout du virus. Pour 10, 20, ou 30 Euros par mois, vous rentrez au Berghain sans faire la queue, vous shakez vos

Le Covid à Berlin, Photo Didier Laget

Covid-19 à Berlin

Je n’aurai jamais imaginé vivre une crise pareille, le coup du Coronavirus qui menace la planète, c’est tellement énorme que beaucoup n’y croient pas et disent beaucoup de conneries, sans doute parce qu’ils ont trop bingé, se tapant à la