Le ticket de la BVG

BVG A berlin - Photo copyright Didier Laget La BVG gâche quotidiennement la vie de millions de passagers. Ceux qui n’ont pas de billets, avec des contrôleurs dignes de la STASI et ceux qui en ont, en gardant l’argent des billets pour se payer des Beck’s au lieu d’entretenir le réseau et les trains. Le résultat : plus assez de trains en état de marche. Et pour se faire excuser, encore une fois, si vous achetez un billet le samedi ou le dimanche, il est valable toute la journée comme une Tageskarte. Et ce, pendant tout le mois de février.

4 réponses

  1. Je trouve que la BVG est nulle, mais pas forcément pire que la RATP, ou le London Underground. Enfin, à chacun son expérience en la matière.
    Et je trouve les contrôleurs des billets vraiment sympas et pas très attentifs : avant que je prenne l’habitude d’avoir toujours une Monatskarte, ça m’arrivait très souvent de me faire contrôler avec un billet périmé et ça passait à tous les coups. Peut-être ai-je été particulièrement gâté 🙂

  2. c’est vrai que les controles ont un peu la STASI Touch quand une fois les portes refermées un contrôleur -crie- informe leur présence d’un chaleureux « Kontrol! ».
    J’attends les températures positives pour ne plus me posr la question vélo/S-Bahn?

  3. La BVG n’est pas le S-Bahn, ce sont 2 sociétés différentes. C’est surtout le S-Bahn qui nous pourrit la vie, la BVG est bien plus compétente. 🙂

  4. Je me souviendrai de l’amende de 40 euros pour ticket non valide. Métro Bruxellois – U-Bahn/S-Bahn Berlinois pas le même combat.
    La négociation en trois langues n’a pas eu beaucoup d’effets.
    Mon portefeuille s’est senti plus léger et j’ai râlé un bon coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,