Quoi de neuf, ici, en Mai

Mentalgassi A berlin - Photo copyright Didier Laget Je m’absente de Berlin 5 minutes et tous prend feu.


À commencer par Kreuzberg le premier mai, comme quoi la rumeur d’accalmie n’était qu’une rumeur.
Puis ce blog, avec mon billet sur Pro-reli qui m’a attiré un nombre très important de commentaires anonymes agressifs, voire insultants. La dernière fois que ça s’est produit, c’était au sujet des Stolpersteine.
Je dois donc vérifier tous les commentaires avant de les publier. Je ferai aussi ne mise à jour du billet puisque le résultat est connu.
Admiral Brücke
La grosse tête qui illustre ce billet est sans doute celle du père de cette tête-là (ça semble compliqué au premier abord…) elle se trouve sur l’Admiral Brücke, dont je vous invite à profiter à fond, puisque dès le mois de septembre il sera modifié pour empêcher la foule de s’y attarder trop longtemps. Ce n’est pas tant les gens qui boivent des bières en mangeant une pizza d’il Casolare et en écoutant un groupe qui dérange le voisinage, mais les crétins qui s’y retrouvent après minuit pour y briser des bouteilles, se battre et insulter les quelques passants. Dommage, dommage.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,