Dinner for one

dinner-for-one
Pour le réveillon du Nouvel An à Berlin, vous avez deux options. Soit, parcours de la ville alterné de clubbing sauvage et d’observation de fusées éclairante pour finir, la bouteille de Sekt à la main, près de la porte de Brandebourg, ou bien réveillon chez des amis berlinois et dans ce cas, lisez ce qui suit.


Quel que soit l’âge ou le niveau sociaux-culturel de vos hôtes, à un moment quelqu’un allumera la télé. Ce ne sera pas pour écouter des 12 coups de minuit, mais pour respecter, ce qui est devenu une tradition cathodique : regarder Dinner for one. Ce petit film TV en noir et blanc a été montré pour la première fois pour la Saint Sylvestre en 1963. L’histoire d’une vieille femme de 90 qui n’a plus toute sa tête et qui croit partager son repas avec ses amis pourtant morts. Son butler joue le jeu, s’adressant à des personnages invisibles. Au début du repas, il demande à la vielle femme s’il peut servir l’apéritif, elle répond ce qui est devenu une phrase culte :
The same procedure as every year, James!

Je n’en dis pas plus de peur de vous gâcher le plaisir. Cependant, si vous vous décidez pour la porte de Brandebourg le voici.

Je dois ajouter que le voir seul est une erreur, il vaut mieux être accompagné de gens qui connaissent les dialogues par coeur. En vrai, ça fait un drôle d’effet.

6 réponses

  1. Hello,
    Une note intéressante, cela fait plusieurs jours que je parcours ton site pour la bonne raison que… j’arrive demain, 31 décembre, à Berlin, pour quelques jours 🙂
    Toujours volontaire pour tester des trucs, je cherche plein d’infos. Au plaisir !

  2. J’ai découvert cette tradition quand je vivais à Berlin, certains de mes amis allemands avaient même le DVD au cas où ils louperaient une des nombreuses diffusions…
    Bonne année berlinoise

  3. Bonjour,
    J’aime bien ton site. Je suis à Berlin depuis quelques mois parce que j’ai obtenu une bourse pour y séjourner un an et y réaliser un projet de composition musicale.
    Je cherche à rencontrer des gens qui parlent français ou anglais, car je ne parle pas encore assez bien allemand.
    Peut-être aurais-tu des suggestions à me faire ?
    Merci par avance!
    Et bonne année!
    Clara

  4. Clara : Essaye les cafés dans Prenzlauer Berg (Kastanienallee ou de Papellallee ) et le restaurant Chez Maurice (Bötzowstraße 39) dans le même quartier. Autour de Savigny Platz aussi.

  5. Salut, merci pour ce site très interessant. J’ai vécu à Berlin de 1981 à 1994. J’ai connu la tombée du mur en live !!! j’y retourne en juin 2008 avec mon compagnon et je vais lui faire découvrir cette ville formidable ! merci pour les bonnes adresses (resto…) félicitations pour ce blog et j’y invite tout le monde qui vont y séjourner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,