Finanzamt Kreuzberg

A berlin - Photo copyright Didier Laget
La première fois que j’ai vu ce bâtiment, je m’attendais à en voir jaillir les frères Rapetou poursuivis par Picsou. C’est en fait l’endroit où l’on adresse sa feuille d’impôts quand on habite à Kreuzberg. Avant ça, de 1855 à 1920, c’était une caserne qui hébergeait des grenadiers et leurs chevaux. Cet exemple de légèreté architecturale signé Wilhelm Drewitz, est visible au numéro 20 du Mehringdamm, soit à quelques pas de Curry 36. L’éclairage vert est la version fiscale des illuminations de Noël. Ici Picsou s’appelle Dagobert Duck et les Rapetou die Panzerknacker.

You may also like...

2 Responses

  1. mariellina dit :

    Très juste, ce bâtiment m’a toujours épatée, on dirait un décor de Disneyland!

  2. benji dit :

    On dirait le Palais Princier de Monaco 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *