Meilleurs voeux pour 2017

2017

Pourquoi toujours acheter une nouvelles carte de voeux pour le nouvel an, quand il est si simple de recycler une ancienne? Bonne année!

Souvenir de 2013

Petite vidéo prise au dessus du Landwherkanal et de l’Admiralbrücke. Bang! Bing ! Froutch. Piuuuuuu. BANG! Guten Rutsch! Gababraaaaa. Bang. Boum. Kabeng.

Le nouvel an à Berlin

Pour changer et parce que la Bretagne et ses crêperies sont en train d’envahir Berlin – aidées par Transavia qui a mis en place une liaison directe Nantes-Berlin – j’ai décidé de passer le nouvel an en Bretagne. Alors je vous dis guten Rutsch et à l’an prochain.

bang A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le jour d’après

J’ai entendu un gros Bang, puis plus rien. Et quand je me suis réveillé le lendemain, le sol était jonché de débris. Quelqu’un peut me dire ce qu’il s’est passé?

2011

2011

Meilleurs voeux pour 2011 et plein de joyeux Currywurst

Le-nouvel-an-a-Berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le nouvel an à Berlin

Tous les ans c’est pareil, et ce depuis un bon paquets d’années, l’année en cours s’achève et la nouvelle débarque. Entre les deux, il y a le réveillon du nouvel an. Ca se passe en général fin décembre, souvent le 31 décembre. Et tous les ans, vers la fin octobre, début novembre on me demande où passer le réveillon du nouvel an à Berlin. J’ai envie de répondre : « A Berlin » mais je me rends bien compte que ce n’est pas ce qu’on attend comme réponse, c’est pas assez précis.

nouvel-an-berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

Bleigießen

Encore un Nouvel An idéal, et cette année hyper dans la tradition. Le plus beau feu d’artifice était bien sûr celui de notre Kiez, pas de blessés, de la variété et un bon stimmung malgré le froid. Porte de Brandebourg il y avait un million de personnes, je suis content de notre choix. Juste après minuit, mangeage de Berliners et quelques verres de Sekt. Puis glissement dans une tradition encore plus traditionnelle et carrément étonnante.

avant A berlin - Photo copyright Didier Laget

L’avent de la BVG

La BVG fait un cadeau sympa pendant les quatre week-ends de l’avent. Si vous achetez un billet normal le samedi ou le dimanche il est valable pour la journée, c’est une sorte de tageskarte à 2,10€. Il en reste encore deux. Week-ends. En incluant celui ci.

aspirine A berlin - Photo copyright Didier Laget

Aspirine

Acide acétylsalicylique, amidon de maïs, dioxyde de titanium, gomme de xanthane, hydroxypropylméthy-cellulose, sorbate de potassium, triacétine. Bonne année 2009

nouvel-an A berlin - Photo copyright Didier Laget

Troisième glissade

Voilà, on a fait la glissade en 2008. C’est la troisième fois pour ce blog. Le moment d’être un peu plus nombriliste que d’habitude. Voici un marronnier avec de vrais morceaux de 2007 dedans, de la musique, un Top 5, de l’autosatisfaction, mais pas de fond d’écrans. Moi, personnellement, sans me vanter, ce blog, je l’aime bien. Mais en fait, c’est Berlin que j’aime.

Dinner for one

Pour le réveillon du Nouvel An à Berlin, vous avez deux options. Soit, parcours de la ville alterné de clubbing sauvage et d’observation de fusées éclairante pour finir, la bouteille de Sekt à la main, près de la porte de Brandebourg, ou bien réveillon chez des amis berlinois et dans ce cas, lisez ce qui suit.

nouvel-an-petard-A berlin - Photo copyright Didier Laget

Guten Rutsch

Ce matin on est en l’an 2007. Même pas mal à la tête. Les rues sont vides, à part quelques enfants qui recherchent des fusées qui n’auraient pas explosé. Ils ont de quoi faire, par endroits, le sol est rouge, les trottoirs sont couverts de papiers de pétards et de feux d’artifice.

Nouvel An à Kreuzberg

Podcast vidéo : Un peu avant minuit, on est sorti une flûte de champagne à la main et on a marché jusqu’au carrefour de Sudstern dans Kreuzberg. Le spectacle était incroyable, un tonnerre permanent résonnait dans Berlin, où que l’on regarde le ciel s’embrasait, des milliers de feux d’artifice ont explosé non stop jusqu’à 3h du matin. En fait, ils avaient commencé le 30, mais pas avec une telle intensité, c’était surtout des gros pétards jetés dans la rue par les enfants.