Guten Rutsch

nouvel-an-petard-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Ce matin on est en l’an 2007. Même pas mal à la tête. Les rues sont vides, à part quelques enfants qui recherchent des fusées qui n’auraient pas explosé. Ils ont de quoi faire, par endroits, le sol est rouge, les trottoirs sont couverts de papiers de pétards et de feux d’artifice.


On remarque aussi une quantité très importante de bouteilles, dont certaines ont explosé aussi. Quelques bières, pas mal de Rotkäppchen, et la présence très remarquée de champagne, notamment une très belle bouteille de Veuve-Cliquot, en équilibre sur le parapet de l’Admiralsbrücke. J’aimerais bien connaître le chiffre d’affaires des marchants de pétards et d’alcool…
Pour être complet sur le sujet, voici quelques informations publiés par le Tagesspiegel.
Cette année les fusées ont déclenchées 605 incendies de différentes importances. Le toit de la maison de Klaus Wowereit, le maire de Berlin a pris feu.
31 personnes ont été blessées dont une amie qui a reçu une fusée dans le ventre ! Son pantalon est en partie cramée et elle a un beau bleu en souvenir.
Les services de nettoyage de la ville ont ramassé plus de 200 tonnes de déchets.

2 réponses

  1. Je suis parti de Kreuzberg le 22 décembre et ça faisait déjà une semaine qu’on entendait les pétards et les fusées à la tombée de la nuit (vers Bethaniendam surtout)… Il faut croire que l’entraînement a été efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,