Dans mon Hinterof, rien.

hinterhof-juillet-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Pas de ciel, pas de vent, pas de lumière, pas de chaleur, pas de couleur, pas de mouvement.
Un ornithorynque chante.
La cours est remplie d’un gel transparent.

6 réponses

  1. Attention je vais dire quelque chose d’idiot: quelqu’un peut m’expliquer pourquoi j’adore les Hinterhof (höfe)? Parce que j’adore les Hinterhof (höfe). J’avais prévenu que c’était idiot.

  2. oui moi je vais le voir lundi matin le mero del rieu del mar a estartit 🙂
    par contre didier les fichiers audio ne passent pas sur mon ipad ..

  3. @rudy A propose de l’iPad, c’est parceque j’utilise Flash pour diffuser la musique et les vidéos.
    Je cherche une autre solution. D’ailleurs si quelqu’un en connait une avec Jquery ou autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le