Dans mon Hinterof, rien.

hinterhof-juillet-A berlin - Photo copyright Didier Laget
Pas de ciel, pas de vent, pas de lumière, pas de chaleur, pas de couleur, pas de mouvement.
Un ornithorynque chante.
La cours est remplie d’un gel transparent.

6 réponses

  1. Attention je vais dire quelque chose d’idiot: quelqu’un peut m’expliquer pourquoi j’adore les Hinterhof (höfe)? Parce que j’adore les Hinterhof (höfe). J’avais prévenu que c’était idiot.

  2. oui moi je vais le voir lundi matin le mero del rieu del mar a estartit 🙂
    par contre didier les fichiers audio ne passent pas sur mon ipad ..

  3. @rudy A propose de l’iPad, c’est parceque j’utilise Flash pour diffuser la musique et les vidéos.
    Je cherche une autre solution. D’ailleurs si quelqu’un en connait une avec Jquery ou autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les