Bionade

bionade A berlin - Photo copyright Didier Laget

C’était en juillet 2006 dans un bar de Kreuzberg. Le serveur prend la commande, je demande un late machiato et Paula (9 ans) une Bionade. Depuis sa naissance elle buvait de l’Apfelschorle et subitement elle changeait. Bionade, je ne savais même pas que ça existait, mais le serveur connaissait. D’ailleurs, tout le monde connaissait. Je n’avais vu aucune pub dans la presse, rien sur les murs, mais tout le connaissait, sauf moi. Tout le monde en buvait. Depuis, bien du soda a coulé sous Admiralbrücke.


La Bionade, comment ça marche ?
Je ne vous ferais pas l’insulte de vous expliquer que Bionade et l’association de BIOlogique et limoNade. Trop tard. C’est donc une boisson pétillante obtenue à partir de fermentation de malt qui transforme les sucres non plus en alcool, mais en acide gluconique. (Si vous ne comprenez pas, envoyez-moi un mail). Ensuite le brasseur ajoute des parfums et des extraits de fruit bio. Les parfums : Lichi, Sureau, Gingembre-Orange, Herbes (?)
bionade A berlin - Photo copyright Didier Laget
C’est bien moins sucré que la majorité des boissons gazeuses, je ne parle pas là de remplacer le sucre par de l’aspartam, mais de la sensation gustative. Les parfums sont très discrets, mon préféré Gingembre-Orange. Je pense que le Bionade doit tailler des croupières au Coca et autres produits pharmaceutiques.
La pub
Le logo est simple et efficace. Les capsules aux disques rouges et bleus sont très reconnaissables. Les bouteilles sont consignables. J’avais l’impression qu’aucune pub n’avait été faite, car les premières affiches sont apparues à Berlin ce printemps, mais d’après des sources (de soda) bien informées l’agence en charge du produit a utilisé le buzz marketing en utilisant les blogs, pendant la coupe du monde foot des hommes bleus se baladaient dans les rues de Hambourg en projetant sur les murs des messages rigolos ou intrigants. L’accroche est  » la boisson officielle d’un monde meilleur  » la version française est « Bionade c’est vraiment bon » (quel talent! pourquoi pas « Bionade c’est vraiment bion » Arf.)
En tout cas, à Berlin, ç’est un succès, pour s’en convaincre il n’y a qu’à regarder dans la rue, on voit de plus en plus de gens qui marchent avec une bouteille à la main, et quand on regarde les capsules entre les pavés de l’Admiralbrücke, on a un ratio de 3 capsules de Bionade, pour 5 de Beck’s et 1 de Rotkäppchen. Devant la mairie de Schöneberg, Kennedy clamait « On sait qu’un produit a du succès quand il est copié ». C’est le cas avec Beck’s qui lance Nox et les marques de distributeurs apparaissent. Par exemple Bioaqa. C’est distribué par Plus. Essayez de prononcer le nom. J’ai goûté, c’est de la daube.
bioaqaDSC_5144
L’Apfelschorle est un mélange de jus de pomme et de limonade.
Je ne suis pas certain de moi au sujet de Kennedy, ce n’est peut-être pas lui qui a parlé du succès. C’est peut-être même personne.
J’ai aussi testé la bière au chanvre, le Rotbäckchen, le Coca Zéro

4 réponses

  1. Ahhh la Bionade !
    Ca me manque, Berlin aussi…
    Mais j’y retourne bientôt 😉
    Une ville où je me sens bien…très bien… :((

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arno à berlin - Photo copyright Didier Laget

Arno en concert à Berlin

J’ai vu Arno plusieur fois sur scène, nottament avec son groupe TC Matic, bluesy avec Charles et les Lulus et enfin lors d’un mémorable concert à Berlin en 2010 à la Kesselhaus. C’était vraiment génial. Arno est décédé il y

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma