Rotbäckchen, les joues rouges

rotbackchen-DSC_1349


Depuis le temps que je voyais ce visage poupin aux joues carminées, censé représenter la bonne santé, qu’il fallait qu’un jour je goûte ce Rotbäckchen.


J’ai acheté la version bio. Je me remplis un verre, c’est marron/orangé, ça sent le nectar d’abricot Granini. Je goûte, c’est riche, on sent bien toutes les bonnes choses qui se précipitent dans mon corps, libérant des vitamines, du fer, de l’acier, du téflon et emprisonnant les radicaux libres qui ne font rien qu’à me rider. Je me regarde dans le miroir, je n’ai pas de joues rouges. Ça marche peut-être qu’avec les filles.

Qu’est-ce qu’il y a dedans ?


Je m’attendais à trouver tout un verger biologique, mais non, du raisin, des cerises, d’autres fruits multicolores, bio certes, mais pas si nombreux que ça. Il faudra que j’essaye la version pas bio. Parce que je le vaux bien.
Rotbäckchen ça veut dire joues rouge, ne pas confondre avec Rotkapchen qui veut dire Chaperon rouge et qui est une marque de sekt.
Il y a quelques mois j’avais aussi goûté le Coca Zéro, la bière en bouteille plastique, le Mai Bowle et des cornichons. Cherchez l’intrus.

4 réponses

  1. L’intrus ? Les cornichons, la seule affaire dans ta liste qui ne se boit pas 😉 Rotbäckchen, ça goute l’enfance. Faudrait que j’en boit la prochaine fois que je passe par Berlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des