Oststrand, ses plages

ostrand A berlin - Photo copyright Didier Laget
Oh mon Dieu merci, trois jours de beau temps à la suite en plein mois d’aout, c’est tellement gentil de votre part. Allons célébrer cet évènement comme il se doit en passant à travers le mur.


Le mur en question c’est l’East Gallerie. Il suffit d’emprunter le trou qui est en face du chantier du “02 World” et hop, vamos a la playa. À droite la plage cool, avec son bar et sa pizzéria construite dans des containers. Pizzas au feu de bois à partir de 3,50€. En la traversant on accède à un bateau dont le pont et ses chaises longues accueillent les gens qui ne veulent pas s’allonger dans le sable. C’est le Tanzschiff « Hanseat », on y danse aussi, plutôt Salsa et Milonga. Face au trou, c’est la plage Ibizesque. Ne pas hésiter sur le choix de la tenue, car on y va pour voir et être vu en buvant les mêmes boissons que dans la plage cool mais plus chère, car il faut bien rembourser la grosse boule tango. À gauche il y a un Club Space, je n’ai pas pu vérifier si la référence à celui d’Ibiza était justifiée, car il y avait foule et faire la queue sous 30°…

ostrand A berlin - Photo copyright Didier Laget
L’ambiance est amusante et surprenante, mais je n’y retournerais pas, car chaque plage fait la compétition pour savoir qui a le meilleur son, et 3 sonos différentes jouant 3 titres différents sur 3 tempos différents, ça me donne l’impression d’être dans un concours de tuning sur le parking de l’Auchan de Blois-Vineuil. Dommage, parce que j’aurai bien aimé y retourner.
C’est marrant, j’aurai juré qu’on disait “3 tempi” et non “3 tempos” comme le prétend mon dictionnaire…

2 réponses

  1. Plutôt qu’Ostrand, je vais peut-être alors tenter Strand Mitte amais ça doit être blindé. A moins de juste prendre le soleil n’importe où, pourquoi pas sur le palouse devant le Berliner Dom.
    Je ne suis pas berlinoise et pourtant je me sens d’ici. Un mois dans cette ville et passer allègerment d’un ascenceur à l’autre. Hier soir, « Ascenceur pour l’échafaud » projeté en plein air dans un Kafe-Kino à côté des Hackeschers Höfe et ce matin, l’ascenceur pendant 40″ pour un früschtück en haut de la Fernsehturm avant l’arrivée massive des touristes.
    Le bonheur, c’est simple comme Berlin ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,