Berlin ville d’eau

baerwaldbad- A berlin - Photo copyright Didier Laget
La première gorgée d’eau. C’était l’été, il faisait chaud, j’avais soif. Je venais d’arriver à Berlin. J’étais chez un ami, il me propose un verre d’eau. J’accepte. Il ouvre le robinet et remplit mon verre. Surprise, l’eau est inodore, incolore et insipide. De l’eau quoi.

Du coup j’en reprends un verre et depuis je n’ai même pas bu une goutte de Volvic (et vu mes origines auvergnates c’est quasiment incroyable). On m’a expliqué que la nappe phréatique de Berlin est naturellement filtrée par du sable, on m’a expliqué tout ce qui faisait que cette eau était très bonne, je n’ai pas compris grand-chose. Que l’on soit dans Kreuzberg, Prenzlauer Berg ou Charlotenbourg, l’eau est douce, pas d’odeur ni de goût de Javel ou de chlore, pas de tartre qui recouvre la théière.

Est-ce qu’on peut boire l’eau du robinet à Berlin?

La réponse est oui, cf l’introduction de ce billet. L’eau du robinet s’appelle Leitungswasser et l’eau minérale, c’est facile, Mineralwasser mais il y a un truc que je vous révèle plus bas.

Il ne faut pas longtemps pour comprendre qu’aussi bonne soit-elle, ici, l’eau plate ne fait partie des habitudes, on aime bien l’eau gazeuse, ou la bulle, la petillance, c’est d’ailleurs à Berlin que je découvrais il y a longtemps, les premières machines à soda. Le truc avec la Mineralwasser, c’est que si vous en demandez dans un restaurant, on vous en apportera de l’eau gazeuse, c’est comme ça, on est bien loin de la rigueur germanique. Pour avoir de l’eau minérale plate il faut préciser stilles, ce qui donne « stilles Wasser« .

Vous avez aussi la possibilité de préciser votre choix « à l’Espagnole » :
Eau plate : Wasser ohne gas.
Eau gazeuse : Wasser mit Gas.

Pour en finir avec la sémantique aquatique, voici d’autres types d’eau : Süßwasser, Salzwasser, Trinkwasser, Kochwasser, Tafelwasser, Leitungswasser, Abwasser, Spülwasser, Badewasser, Waschwasser, Fruchtwasser und Zuckerwasser. Je vous laisse traduire, cela améliorera votre Allemand!

Faut-il filtrer l’eau du robinet?

À Kreuzberg, je dirai que non. L’eau est même très bonne pour faire un thé vert, par exemple Sencha. Le même thé, préparé à Berlin ou en Touraine, a un bien meilleur goût à Berlin alors qu’en Touraine, peut-être à cause du calcaire, ce goût est à peine présent et surtout, quand je verse de l’eau sur le thé vert, à Berlin ça sent vraiment le thé, et en Touraine… Rien.

Je me rase avec un rasoir mécanique, un blaireau et un bâton de crème à raser. À Berlin, aucun problème, en Touraine, j’obtiens peu de mousse et je me coupe plus souvent.

Enfin à Berlin on ne détartre que très rarement la bouilloire au point que je ne sais plus quand on l’a fait la dernière fois. Alors qu’en Touraine, il faut casser une croûte de tarte avant de la voir. J’exagère à peine.

Est-ce que cela vaut vraiment le coup de faire un billet sur l’eau de Berlin?

S’il n’y avait pas déjà Bruges ou si je travaillais au service communication de la mairie, je dirais que Berlin est la Venise du nord. La ville est entourée de lacs immenses et clairs, comme le Lietzensee (le lac des amoureux) ou le Schlachtensee, elle est quadrillée par un réseau de larges canaux, pas très clairs certes et même odoriférants quand il fait trop chaud, mais la présence de toute cette eau crée une balnéaire ambiance.

L’été les berges se transforment en plages, les ponts sont autant de lieux de rendez-vous, des voiliers traversent les lacs. On traverse la ville en kayak ou en barque, on s’isole sur des îles habitées par les lapins.

Et je viens de découvrir une piscine dans mon Kiez, la piscine de Baerwaldbad,à l’intérieur des céramiques bleues et beiges, des colonnades sur les plages, une piscine nostalgique et familiale. Il y a au moins trois piscines à quelques rues d’écarts, dont la très ludique Spreewaldbad dans Kreuzberg 36, machines à vagues, différents niveaux, palmiers et grandes baies vitrées sur la ville.

Voilà, je pense que cela valait le coup de faire une note sur l’eau de Berlin, sinon, j’ai aussi fait un billet sur la bière : Les meilleurs bières bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Antoine Villoutreix Tranquillement

Antoine Villoutreix – Tranquillement

Quoi de mieux en cette période covidée que de chanter de nouvelles mélodies et de se trémousser sur de nouveaux rythmes. Réjouissons-nous, car Antoine Villoutreix, nous offre Tranquillement, dont la version numérique sort le 10 Avril. Mélodie Avec Tranquillement, Antoine

Evolution Covid-19 à BerlinPhoto Didier Laget

S’informer sur le Covid-19 à Berlin

Voici une liste de sources fiables concernant la situation de la pendémie de coronavirus à Berlin. Je sais bien qu’en ce moment,la méfiance est à la mode, et que la notion de fiabilité sera discutée, mais je fais, malgré tout,

Mon Berlin - Bernard THomasson

Bernard Thomasson offre son Berlin

Chers amis berlinois francophones autoconfinés. Je vous écris de mon confinement perso, pour vous annoncer une bonne nouvelle qui vous changera de Netflix. Bernard Thomasson, gastronome et écrivain ou écrivain gastronome, a décidé de nous faire cadeau de son livre