Admiralbrücke la nuit

Admiralbrucke A berlin - Photo copyright Didier Laget La nuit dernière sur Admiralbrücke, à 23:00, il devait faire 27°, un type vendait des Beck’s fraiches à 1,50€ plus 0,50€ Pfand. J’en ai bu 2. On était 100% bien.
On voit rien sur la photo? Normal, il était 23:00, j’étais à f5,0 avec une exposition d’1′ et 1600 Asa. Comptant?
Moi, contant d’être à Berlin.

5 réponses

  1. 27 degrés à 23 h00 à berlin : ici , dans le sud il est 22h03 il fait 26 degrés ; à barcelone il fait actuellement 27 degrés ………
    et pourquoi pas des rascasses dans la SPRE ! hein , et pourquoi pas !

  2. Il est magique, ce pont. J’aime cette idée du lieu pas piéton, mais qui le devient par la force des choses 🙂

  3. pour estartit lundi 17 a 23 heures 32° et mardi a 4h00 du mat 26°
    je n ai jamais eu le temps d’aller visiter ce pont si connu mais j espere y aller durant mon sejour pour les 20ans de la chute du mur
    pour les bierres : au lidl d ‘estartit on trouve des bitburger bier en pack de six bouteilles de 50cl pour seulement 4.89euros c est moins cher que de les acheter en allemagne et en plus il n y a pas de pfand
    ps j ai de la sangria d estartit en stock interessé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,