Tristan Otto, le Tyrannosaurus Rex berlinois

T-Rex au Naturkunde-museum - Photo Didier Laget
Jordi a 8/9 ans je crois, il habite dans le nord de l’Espagne. Je parlais avec son père de Berlin et quand il comprit de quoi on parlait, Jordi lui dit un truc en Catalan, que celui-ci me traduisit. Jordi trouvait que j’avais de la chance d’habiter à Berlin. Surpris qu’un enfant de cet âge fasse ce genre de réflexions, je demandais pourquoi j’avais de la chance, il répondit que c’était à cause de Tristan.

Le Tristan en question, s’appelle Tristan Otto, un nom somme toute assez courant pour un Tyrannosaurus rex. Tristan, le seul squelette véritable d’un T-Rex en Europe à ce jour, a été découvert en 2010 dans le Montana et prêté au Museum für Naturkunde de Berlin. D’un noir profond, il fait douze mètres de long et quatre de haut. C’est un des spécimens les mieux conservés au monde et j’avoue que la vision de ce monstre est assez effrayante, encore plus effrayante que les dinosaures que l’on trouve à l’entrée du musée, qui sans doute à cause de la manière dont ils ont été restaurés, évoquent plus une planche de « Tintin à Berlin » que des tueurs menaçants. Les gamins aiment bien, plus ça tue, plus c’est gros, plus c’est étrange, mieux c’est!

Mais ce que, moi, j’ai trouvé encore plus étrange c’est la “Salle des collections humides” Nass-Sammlungen, dont je vous parlerai dans un prochain épisode de mes aventures novembreuses. Et ce qui m’a le plus fait rire dans le domaine des squelettes, c’est ce squelette de poulet géant.

T-Rex au Naturkunde-museum - Photo Didier Laget

T-Rex au Naturkunde-museum - Photo Didier Laget

Toutes les infos sur le Museum für Naturkunde Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,