Disparition du Brandmauer, aveuglement des bâtiments

Brandmauer - Photo copyright Didier LagetDu temps du mur de Berlin, les fenêtres des maisons qui donnaient sur le mur de Berlin étaient bouchées pour éviter les évasions où la communication entre des habitants de l’Est avec ceux de l’Ouest. De nos jours les bâtiments qu’on aveugle sont ceux contre lesquels on va construire un nouveau projet immobilier, immeuble de bureaux ou appartements, en général de luxe.

Et au passage, disparaissent aussi les friches et les Brandmauer ( les murs antifeu ) qui font pourtant partie de la poésie Berlinoise.

Cette maison et ce mur sur Unter den Linden sont ma Photo du lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les