Sans Titre

romansOn vient de finir le premier jet de notre prochain roman. Petit passage à vide, mais qui va bien avec ce ciel qui est tellement bas qu’aux Pays-Bas, on dirait qu’un canal s’est pendu, mais pas ici. Car ici, à la limite, un canard peut se pendre, mais pas le Landwehrkanal. Pour le moment il est en pleine forme et super beau avec toutes ces feuilles colorées qui l’entourent.


Quand j’aurai écrit autant de romans qu’il y en a sur cette pile, je pense que je maîtriserai l’orthographe.

You may also like...

3 Responses

  1. Marie dit :

    -« Avec un ciel si gris qu’il faut lui pardonner »…
    On ne peut pas avoir les couleurs des feuilles et du ciel, ni le beurre et l’argent du beurre.

  2. mother 37 dit :

    ça y est , le futur et le conditionnel n’ont plus de secret pour toi , bravo

  3. polo du sud dit :

    le plat pays qui est le mien .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *