Mediathek

mediathek
Je n’ai pas la Télé et ça ne me manque pas, mais parfois j’aimerais bien voir Tracks, Tatort ou le Tagesschau, que des programmes qui commencent avec un « T », surtout quand l’hiver est froid, long et gris, ce qui sera, parait-il, le cas cette année ( tout comme l’an dernier :-).


Je viens de trouver Mediathek, une petite application pour Mac qui permet de se connecter aux médiathèques de ZDF, ARD, Das Erste, NDR, ARTE, 3Sat, WRD et SF et de voir en streaming ou même parfois de télécharger les programmes susnommés et bien d’autres.
Sinon, dans la phrase « mais parfois j’aimerais bien voir Tracks » il y a un « s » ou pas à la fin de « aimerai » ?

3 réponses

  1. Oui il y a un « s » étant donné que c’est du conditionnel présent, ce n’est pas réel tu aimerais mais tu ne peux pas, donc « s ».
    Sans « s » c’est du futur simple.
    Voila pour la leçon de grammaire.
    Et voici un lien qui pourrait peut être t’aider sur ces petits doutes.
    Ciao

  2. un petit truc pour aider à savoir si on met un « s » ou pas…
    Mets ta phrase avec « tu »…
    « mais parfois tu aimerais bien voir Tracks » (conditionnel)
    « mais parfois tu aimeras bien voir Tracks » (futur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,