Mediathek

mediathek
Je n’ai pas la Télé et ça ne me manque pas, mais parfois j’aimerais bien voir Tracks, Tatort ou le Tagesschau, que des programmes qui commencent avec un « T », surtout quand l’hiver est froid, long et gris, ce qui sera, parait-il, le cas cette année ( tout comme l’an dernier :-).


Je viens de trouver Mediathek, une petite application pour Mac qui permet de se connecter aux médiathèques de ZDF, ARD, Das Erste, NDR, ARTE, 3Sat, WRD et SF et de voir en streaming ou même parfois de télécharger les programmes susnommés et bien d’autres.
Sinon, dans la phrase « mais parfois j’aimerais bien voir Tracks » il y a un « s » ou pas à la fin de « aimerai » ?

3 réponses

  1. Oui il y a un « s » étant donné que c’est du conditionnel présent, ce n’est pas réel tu aimerais mais tu ne peux pas, donc « s ».
    Sans « s » c’est du futur simple.
    Voila pour la leçon de grammaire.
    Et voici un lien qui pourrait peut être t’aider sur ces petits doutes.
    Ciao

  2. un petit truc pour aider à savoir si on met un « s » ou pas…
    Mets ta phrase avec « tu »…
    « mais parfois tu aimerais bien voir Tracks » (conditionnel)
    « mais parfois tu aimeras bien voir Tracks » (futur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

feu d'artfice du nouvel an à Berlin

Feu d’artifice du nouvel an à Berlin en 2020

Pas de feu d’artifice à la porte de Brandenburg, à l’Europa-Center à Charlottenburg ou à la Zitadelle Spandau et vous habitez dans une des 56 Böllerverbotszonen de Berlin. Pas de panique, je vous offre 4 feux d’artifice du nouvel an

photos de Berlin en 2020

Photos de Berlin en 2020

Dans quelques heures on passe en en 2021, et c’est pas plus mal. Sur ce blog, je n’ai publié que 25 billets, c’est peu, mais je suis certain que 2021 sera bien mieux, pour commencer, les réseaux sociaux ne seront

La tour de TV de Berlin du mois de novembre 2020

La tour de TV de novembre 2020

La tour de TV de novembre, je l’ai trouvé sur une affiche collée à l’entrée d’une école de Kreuzberg. À côté de moi une maman essayait d’expliquer à son petit enfant, qui ne s’y intéressait déjà plus, trop occupé avec