Le Premier mai à Berlin

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les curieux rentrent chez-eux.

Le premier mai à pied

Le-premier-mai A berlin - Photo copyright Didier Laget <

Le premier mai, à Berlin, les restaurants doivent servir les boissons, aux clients sur les terrasses, dans des verres en plastiques. Comme si j’allais jeter un verre de Weißburgunder à la tête d’un policier !

Imaginez la panique du samouraï casqué voyant mon projectile voler vers lui

« Oh mon dieux, ils nous lancent des verres à pieds !
Des verres à pieds !
On est foutu, ce sont des animaux !
C’est la fin du monde, Chacun pour soi !!!!!

Aaaaaaaargggh!

Désolé de publier ce billet avec 3 jours de retard, je n’avais pas cliqué où il faut.

Publié le 3 mai 2012


La fête dans les parcs de Berlin

Gorlitzer-park A berlin - Photo copyright Didier Laget

Pour le premier mai, on a fait un tours en vélo dans le sud de Berlin, je vais essayer d’éviter mon habituelle liste de superlatifs, mais la tentation est grande.

Gorlitzer-park A berlin - Photo copyright Didier Laget

50% de la population, s’était découvert d’un fil, barbecuetait et bronzait sous un soleil chaud, jaune et rond, tandis que les 50% restant dansaient sous ce même soleil dans la dizaine de fêtes sur lesquelles nos oreilles tombaient. A Rummelsburg. Les cheminée de la centrale thermique dans la Köpenicker Chaussee vibraient en rythme avec les basses d’une fête. Une autre fête, au bord du Rummelsburger See faisait des vagues sur lesquelles dansaient des canards, des cygnes, un Grill-Boot et un peu plus loin le dance floor flottant du Club Der Visionäre.
Görlitzer Park, que je n’ais jamais vu aussi plein de gens, dont certains pleins aussi, souriant, barbecutant, dansant ou faisant les trois en même temps ou alternativement, selon le niveau de parallélisme de chacun. Dans le parc, deux méga fêtes gratuites et plein de petites entre les deux,
5 fois le mot fête pas trop de superlatif et presque un Haiku pour finir :
Berlin le grand mix
Sur nos vélo, des faders
D’une piste à l’autre.

Gorlitzer-park A berlin - Photo copyright Didier Laget
Publié le 2 mai 2012


Les rues sont vide pour le 1er mai 2011 à Berlin

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Sur certains axes de Kreuzberg, le stationnement est interdit. La fourrière a travaillé toute la matinée, pour enlever les voitures, non qu’elles soient sur le passage de la manif, mais pour éviter que les éléments incontrôlés, bien connus des services de police, ne leur mettent le feu. Au fond, une ville sans voiture, c’est pas mal.

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget
Les magasins précautionneux ont même recouvert leurs vitrines de planches. Là, l’ambiance est bien moins sympa.

Voilà, c’était Didier en direct de Berlin, à vous les studios !
Publié le 2 mai 2011


Des munitions pour le premier mai

1er Mai à Berlin A berlin - Photo copyright Didier Laget

Des pavés empilés le long du trottoir de cette rue, alors que les travaux sont finis depuis un moment.
Et comme le premier mai, souvent très chaud à Kreuzberg, est dans quatre jours… On s’étonne.
Publié le 26 avril 2011


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des