Neues Museum

neues-museum- A berlin - Photo copyright Didier Laget
On a déplacé les collections égyptiennes, grecques et romaines qui se trouvaient dans l’Altes Museum pour les mettre dans le Neues Museum. Je ne trouve pas que cela ait changé grand chose à la mise en valeur des pièce exposées, sauf Nefertiti qui a maintenant une salle encore plus grande. En revanche le bâtiment lui même vaut le déplacement.


L’architecte anglais David Chipperfield qui s’est chargé de sa restauration a mélangé ses ajouts contemporains aux traces du passé, impactes de balles sur certains murs, les peintures murales et les plafonds du XIXè et le résultat est superbe.
Et comme si cela ne faisait pas assez de raisons d’y aller ou d’y retourner, en voici une nouvelle : Le buste de Nefertiti a été découvert le 6 décembre 1912. Il y a bientôt 100 ans, et pour célébrer cet anniversaire, le musée met en place à partir du 7 décembre une expo qui racontera cette aventure et présentera plus de 400 objets excavés en même temps et dont certains n’ont jamais été présentés au public.
Im Licht von Amarna. 100 Jahre Fund der Nofretete
Neues Museum
Bodestr 1
10178 Berlin
Ouvert tous les jours – 10€
Post blogum :
Je ne comprends pas comment les Allemands ont fait pour comprendre qu’elle s’appelle Nofretete au lieux de Nefertiti, ils sont drôles parfois. Ou sourds.
J’ai failli publier ce billet le 6 décembre, ce qui m’aurait permis de jouer au présentateur du JT de 20h sur une chaine de TV française en écrivant, « il y a cent ans jour pour jour que… » C’est le jour pour jour qui me plait beaucoup.

2 réponses

  1. Moi aussi j’aime bien l’expression jour pour jour, elle semble inusable et puis grâce au prétexte de l’anniversaire, il y a une nouvelle exposition pour laquelle il faut payer en plus pour voir ce qu’on voyait dans la collection permanente avant…

  2. @Anonymous je ne comprends pas : « plus de 400 objets excavés en même temps et dont certains n’ont jamais été présentés au public. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,