Altes Museum

A berlin - Photo copyright Didier Laget

Je posais mon vélo, je mettais une plombe à l’attacher, parce qu’avec ces p….n de gants, c’est pas évident. Il était juste dix-huit heures, la bonne heure, pour rentrer dans les musées qui sont gratuits le jeudi, à partir de dix-huit heures. On était jeudi. Mon objectif, l’Altes Museum. En m’en approchant, je réalisais qu’une énorme chenille marron et poilue ondulait sur ses escaliers. En poussant la porte, je fus abasourdi par le niveau sonore qui s’échappait de cet endroit d’habitude si calme.

A berlin - Photo copyright Didier Laget
La chenille parlait espagnol. Elle parlait beaucoup et n’avançait pas beaucoup, voire, pas du tout. Je la dépassais pour me renseigner sur la raison de cet embouteillage. La chenille ne dit rien, occupée à parler. Elle était constituée de vieilles dames vêtues de fourrures poilues des pieds à la tête, sans doute descendues d’un car de touriste.

A berlin - Photo copyright Didier Laget

Devant la porte d’entrée à la salle de l’art égyptien, la chenille était en grande conversation avec les agents de sécurité. Et là, je vous le dis, la chenille était constituée de nombreuses taties Danielle. On leur demandait très gentiment de se débarrasser de leurs fourrures et elles ne comprenaient pas. Je parle espagnol et certaines de ces dames expliquaient aux autres qu’avec un peu de patience, elles pourraient rentrer avec leurs peaux de bêtes mortes sur le dos. Je profitais de la situation pour passer et me retrouvais dans des salles presque vides.

A berlin - Photo copyright Didier Laget
Les pièces présentées sont magnifiques, mises en valeur dans des salles larges et lumineuses. Sarcophages, masques mortuaires, petites statues, outils et puis ce buste de Néfertiti. Elle rayonne, elle émeut. En comparaison, la bileuse Joconde est falote. Je ne comprends d’ailleurs pas cet engouement. Voir Néfertiti a été un choc, et la suite m’a paru un peu terne.
A berlin - Photo copyright Didier Laget

A berlin - Photo copyright Didier Laget

Quand je suis sorti, la chenille n’avait pas avancé d’un centimètre !
Altes Museum
Am Lustgarten
10178 Berlin-Mitte

4 réponses

  1. ravi de voir enfin cette fameuse Néfertiti. J’avais assisté à l’inauguration de l’ Altes Museum en septembre dernier, alors vide. Le contenu semble à la hauteur de la prouesse architecturale

  2. Hmmm… cette fameuse Nefertiti ne serait-elle pas justement la Joconde de l’Alte Museum ? A voir tant de touristes se presser autour d’elle, tel une horde de paparazzis autour d’une princesse britannique, on pourrait se demander si les autres merveilleux trésors de ce musée ne passent pas un inaperçus …
    w.

  3. Bonjour,
    En 1990, j’ai passé un mois et demi à Berlin. J’ai vu dans un musée un tableau magnifique représentant un train fonçant dans la nuit. Il y avait un jeu de couleur sur le bleu magnifique. Je voudrais connaître le nom de ce tableau. Merci de votre aide. Pareillement, j’avais acheté une reprographie d’un homme veste rouge, hurlant, le ventre ouvert d’où sortait une tour métallique. On me l’a volé. Je voudrais savoir quel tableau ?
    Merci de vos aides

  4. Magnifique Nerfertiti! Je m’étais d’ailleurs servie d’une photo de ce buste pour la dessiner :o) Je ne savais pas du tout qu’elle était conservée en Allemagne. En tout cas, j’ai bien aimé le récit avec cette histoire de chenille espagnole qui m’a bien fait sourire.
    Une petite contribution à ce site sympathique dans ma signature.
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,