Le Sandwich du Bonheur TM

pain A berlin - Photo copyright Didier Laget
Les beaux jours sont de retour. Bientôt le nombre de vélos dans les rues va être multiplié par 1000, on entendra les visites commentées des bateaux résonner autour de la Spree, bientôt on ira piqueniquer dans les parcs, sur les bords des canaux, les plages de Wannsee ou sur le gazon devant le Dom. Et pour ça rien de mieux que le Sandwich du Bonheur TM.


Pour un bon Sandwich du Bonheur TM , il faut quelques feuilles de roquette, de beaux morceaux de Spreewald Gurken, de la mayo, quelque petites tomates cerises coupées en deux, une tranche de jambon (le Prociuto Coto de chez Aldi est super bon), sel, poivre du moulin ( Croutch! Croutch!), un petit oignon de printemps en rondelle et surtout un Laugen Brötchen.
Coupez le brötchen en deux et empilez les bonnes choses entre les deux tranches, c’est presque fini. Foncez en vélo jusqu’au Treptower Park. Posez-vous en face de l’île de l’amour. Mangez. Et malgré la mayo qui dégouline sur les bords quand on mord dedans, vous comprendrez pourquoi je l’appelle le Sandwich du Bonheur TM.
Et maintenant, le Laugen Brötchen qu’est-ce?
C’est le meilleur brötchen du monde, un petit pain qui a quelque chose du Bretzel, une mie blanche et douce, une croûte fine, croustillante, avec quelques grains de sel qui craquent sous la dent. Un truc que je ne comprends pas, si j’en crois le dico de la boulangerie du Deutsch-Französiches Jugendwerk, le Laugen Brötchen doit son Laugen au fait qu’il est trempé dans un bain de Lauge, “une solution basique de trempage pour Bretzels”… De la chaux vive? de l’Amoniaque?
Si quelqu’un peut m’expliquer.
Et toi Schrippe, qui es tu?

8 réponses

  1. c est vrai didier tu as raison j ai gouté les spreewald gurken que j ai achete la semaine derniere a berlin le top ,par contre au bar clipper l’hydravion n ete pas encore la

  2. Mmmm, ça donne envie ! En ce moment je passe ma vie dans un sous-sol à répéter une pièce de théâtre, alors le moindre rayon de soleil me semble un bienfait inimaginable 😉

  3. C’est tout simplement une solution basique d’hydroxide de sodium, soit de la soude!
    Je suppose que ca réagit avec la pate, donnant ainsi cette croûte et cette mie si particulière… (Je m’étais posé la même question et avait fait une petite recherche)

  4. Tonio : Merci pour la précision, ceci dit, de l’hydroxide de sodium, ça ne me rassure pas 🙂
    Laurent : Tu as raison, je l’avais acheté chez un boulanger bio. (Je suppose que le sel, c’est pas bio 🙂

  5. Je pars pour Berlin fin mai pendant une semaine et je voulais te dire que plus je lis ton blog, plus j’ai hâte d’y être et de visiter cette ville aux 1000 bonheurs !! Merci de me délecter chaque semaine de tes jolis billets ! Bien évidemment, je ne manquerai pas les glaces et les Brötchen. D’ailleurs, peut être pourrons nous en partager ensemble ?

  6. c est vrai qu il est tres prennant ce blog moi aussi j ai ete comme toi a attendre les notes de didier
    tu verra berlin c est super

  7. Salut,
    Depuis l’Alsace, l’autre pays des Bretzels : Chez nous plongeons les bretzels dans un bain de bicarbonate de soude et autre sels (comme ceux qui rentrent dansla composition des pains d’épices, hirchhornsalz ..). Puis nous les dorons au four.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le