Brassaï

brassai
Expo Brassaï au Martin-Gropius-Bau Berlin. Brassaï a photographié, Paris, surtout la nuit, les filles de joie, Picasso et les couples qui s’embrassent ou se disputent. Son travail de la lumière ne laisse rien au hasard et ses compositions demandaient un sacré coup d’oeil, de la patience et beaucoup de travail. Si vous y allez, je vous recommande ce portrait de bouchers aux halles, une lumière qui évoque « La Ronde de nuit » et cette famille qui piquenique au bord de la Marne.


L’expo se termine avec des eaux fortes et sa série « les sculptures involontaires » très surréaliste, des photos de graffitis qu’il avait prise sur les murs de Paris. Il les photographia sur une période de trente ans, on est loin des tags d’aujourd’hui, très souvent de la craie et parfois gravé dans le revêtement des murs. Et enfin, passez du temps devant ses petites sculptures superbes et sensuelles.
Allez-y en semaine, le week-end, c’est un peu la bousculade devant ses photos les plus connues.
Brassaï – Die grosse retrospektive
Jusqu’au 28 mai – 7€
Martin-Gropius-Bau Berlin
Niederkirchnerstraße 7
10963 Berlin
Téléphone +49 (0)30 254 86-0
Le site : www.gropiusbau.de
U-Bahn Ligne 2 (Station: Potsdamer Platz)
S-Bahn Ligne 1, 2, 25 (Station: Potsdamer Platz ou Anhalter Bahnhof)

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arc en ciel sur la Berlinische galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la