Schrippe, qui es tu?

schrippe A berlin - Photo copyright Didier Laget
Comme si apprendre l’allemand n’était pas assez difficile, quand on est à Berlin il faut en plus apprendre le Berliner Schnauze. Par exemple, le mot Brot, pain, il suffit d’ajouter un tréma sur le o et un chen à la fin et ça donne Brötchen, petit pain, jusque-là tout roule. Mais Schrippe, qui es tu ?


Le Schrippe, c’est petit pain en Berliner Schnauze. Rien à voir. Je l’avais dit.
Et le Schrippe est-il bon? Je crois qu’il est même très bon si on respecte quelques règles. Tout comme pour la baguette parisienne du dimanche matin, tiède, croustillante et moelleuse à l’intérieur, il faut respecter certaines règles. Pas de Schrippe bio. Je ne sais pourquoi, le bio dénature le Schrippe. Uu bon Schrippe à une mie blanche et mousseuse, une croûte fine et croustillante bien jaune. J’imagine même que certains boulangers utilisent des pâtons congelés, mais qu’importe, le Schrippe est bon pendant quelques heures puis il se dénature rapidement, mou, trop dur il n’est alors plus digne d’être un Schrippe. Comme la baguette d’ailleurs.
Pour finir cette note farineuse, j’affirme qu’on trouve les meilleurs Schrippes dans les villages à l’Est de Berlin. La prochaine fois, je vous parle du Laugen-Brötchen.

Une réponse

  1. La Schrippe est ce que le Brötchen est pour le reste de l’Allemagne. Un petit pain blanc et de préférence très croustillant. Le Brötchen berlinois est un petit pain plus (+des grains ou des raisins ou des noix et j’en passe). La Schrippe est une des choses dont je m’ennuie beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,