La mère des tuyaux

Umlaufkanal des Institutes für Wasser - und Schifffahrtstechnik der TU Berin - Photo copyright Didier Laget J’ai déjà évoqué la vie souterraine berlinoise. Je ne parle pas de l’underground berlinois ou du U-Bhan mais des Weltschmerz Geister qui sortent de la terre et se glissent par les interstices entre le sol et les murs ou des hommes singes qui surgissent dans le noir, aujourd’hui je veux parler des tuyaux, pas ceux qui aboutissent dans les salles de bain mais des tuyaux bleus, ceux qui sortent des trottoirs à un endroit, passent au dessus de nos têtes pour disparaître encore dans le goudron. J’ai trouvé d’où ils viennent.


tuyau A berlin - Photo copyright Didier Laget Il y a quelques semaines en allant voir la Charlottenburgertor,
je me suis retrouvé en face d’une étrange chose, mi-crabe géant aux pinces roses, mi-usine à gaz, un machin qui trempait dans une eau saumâtre d’un canal mort de la Spree. Je venais de trouver la mère des tuyaux. Elle ne vit que pour une seule raison : tuyauter le sol. De Berlin d’abord puis de toute l’Allemagne. Elle a déjà bien avancé dans on projet, j’ai vu ces tuyaux à Cologne où encore à Leipzig ou à Dresde. Qui sait où elle s’arrêtera. Que nous veut la mère des tuyaux?
tuyaux A berlin - Photo copyright Didier Laget
A leur naissance, les bébés tuyaux qui n’ont pas encore vu le jour, sont blancs comme des endives

7 réponses

  1. j en ai vu des rouges et verts :
    transporte de la berliner wiesse de la brasserie jusque dans nos verres

  2. Charmants tuyaux qui passent au ras du toit des bus, decorant la ville de spaghettis bleus… je n ‘ai jamais su a quoi ils servent, mais ils servent puisqu’ils sont partout et qu’on est en allemagne, donc s’ils ne servaient pas , ils auraient disparus!
    D’ ou la question: mais a quoi servent -ils en vrai!
    bravo pour votre blog
    FL

  3. Je suis passé à Berlin la semaine dernière pour la première fois depuis 21 ans (et j en ai 27 !!). J ai apercu ce batiment et je sais ce que sais (s’il est à cote de Tiergarten : C’est un tunnel hydrodynamique (comme une souflerie). Cela sert à tester des navires, des hélices des sous-marins. Il doit être à l’université toute proche mais je ne sais pas si cela fonctionne encore

  4. J’ai vu ceux de Cologne…j’avoue que j’étais assez intrigée, comme les 40 personnes qui m’accompagnait… »c’est quoi ? De l’art Moderne version XXL ? »…Mon prof d’histoire qui y avait vécu 20 ans n’en avait aucune idée…Gaia powa ?

  5. Les tuyaux multicolores de Berlin sont destinés à transporter l’eau qui apparaît lorsque l’on creuse les fondations des nombreux bâtiments en construction . L’eau véhiculée par ces tuyaux arrive dans des filtres (il y en a pas loin de Pergame) pour extraire la boue, évacuée dans des barges et l’eau propre est restituée à la rivière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les

Antoine Villoutreix Tranquillement

Antoine Villoutreix – Tranquillement

Quoi de mieux en cette période covidée que de chanter de nouvelles mélodies et de se trémousser sur de nouveaux rythmes. Réjouissons-nous, car Antoine Villoutreix, nous offre Tranquillement, dont la version numérique sort le 10 Avril. Mélodie Avec Tranquillement, Antoine