La foule des beaux jours

tempelhof A berlin - Photo copyright Didier Laget On avait à peine atterri, qu’on est ressorti, tellement il faisait beau. Direction Tempelhof, qui, je le parie, va être le tube de l’été. Les premiers barbecues diffusaient déjà leur odeur de grillades et il y avait tellement de monde que par endroit la circulation était difficile.


tempelhof A berlin - Photo copyright Didier Laget
Au delà d’une certaine densité la cohabitation vélos, rollers, piétons, landaus de jumeaux, voitures téléguidées, chars à voile, cerfs-volants de compétitions et ballons de toutes sortes me semblent très compliqué.
Puis on a traversé Kreuzberg dans tous les sens et Neukölln aussi. Conclusion, dimanche était le premier jour du printemps.

2 réponses

  1. Bonjour,
    J’ai découvert Berlin eu printemps 2006, depuis j’y suis retourné 3 fois 1 semaine dont la période de Noël. J’aime cette ville si vaste, si verte, si culturelle avec ses transports tellement pratiques(7 Tage Karte). J’y habiterais volontiers plusieurs mois par an; bon ma femme veut aller visiter autre chose mais j’espère bien y revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,