L’idiot du festival

berlin-festival-2012
L’ Allemand c’est facile : en Allemand, idiot se dit idiot. Mais se prononce idiote.
Aujoud’hui nous allons nous pencher sur l’expression typiquement berlinoise l’idiot du festival.


• Il habite à deux pas de Tempelhof,
• Il a vu les affiches depuis des semaines,
• vendredi, il a entendu résonner dans son Hinterhof, les musiques de Of Monsters And Men, Michael Kiwanuka, Little Dragon, Tocotronic, Sigur Rös, The Killers, Brandt Brauer Frick Ensemble, Daughter, Kate Nash, Grimes, Nicolas Jaar, Orbital, Die Heiterkeit, Clock Opera, Friends, We Have Band, Frittenbude, Miike Snow, Major Lazer,
• puis samedi, de Plan B, Cro, Django Django, Bonaparte, Kraftklub, Franz Ferdinand, Paul Kalkbrenner, Crocodiles, Jamie N Commons, Kimbra, First Aid Kit, Sizarr, Marsimoto, The Soundtrack Of Our Lives
• dimanche, il s’est dit, « voyons voyons, c’est quand déjà Berlin Festival qui se déroule à deux pas de de chez moi. Oh c’est fini. »
• cet idiot c’est moi!

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; height: auto; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ampelmann en Catalogne

Ampelmann et l’Alt Empordà

Je suis actuellement à l’extrême sud de Berlin, dans une région qui s’appelle l’Alt Empordà, c’est tellement au sud de Berlin, que ce n’est plus l’Allemagne, c’est même carrément au nord de l’Espagne, région où je suis car l’hiver y

Arc en ciel sur la Berlinisch Galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité Radieuse à Berlin - Photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la