L’Ayatollah, le volcan, le printemps

Hasenheide A berlin - Photo copyright Didier Laget Vendredi dernier à Téhéran, l’Ayatollah Kazem Sedighi affirme pendant sa prière que « L’augmentation des relations sexuelles illicites est la cause de l’accroissement des tremblements de terre », « Les catastrophes naturelles sont le résultat de notre propre comportement, beaucoup de femmes mal habillées » (ne respectant pas la tenue islamique, ndlr) « corrompent les jeunes, et l’augmentation des relations sexuelles illicites fait accroître le nombre des tremblements de terre ». AFP


Je suis surpris par le nombre de personnes que je connais qui sont bloquées par l’éruption du volcan Eyjafjallajokull, leurs vols sont annulés à cause des relations sexuelles illicites et j’ai passé une partie de la journée avec eux pour leur faire prendre leur mal en patience.
Je pense qu’on peut dire qu’aujourd’hui était vraiment le début du printemps. 16°, ciel bleu, soleil bienveillant. L’Admiralbrücke fait le plein, dans Kreuzberg 36, première manif du printemps, sans doute une répétition pour celle du premier mai, les terrasses des bars sont pleines de femmes mal habillées corrompant les jeunes, dans le parc d’Hasenheide bronzage et jouage a des jeux de quilles dont je ne connais pas le nom. C’était super.
En revanche ce serait bien que les gens arrêtent un peu d’avoir des relations sexuelles illicites le temps que le volcan se calme et que les vols reprennent.

4 réponses

  1. A lire ses conneries , je me dit que c’est à cause de délires de la sorte que la terre ne tourne plus rond . Le soleil est là , les terrasses , les plages sont aussi pleines de femmes  » mal habillées  » … mais que les gens sont beaux .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,