Jaune vif

photo Didier Laget

Certaines villes ont établi des chartes que les architectes doivent respecter pour conserver l’unité architecturale des quartiers. Cela ne semble pas être toujours le cas à Berlin.

photo Didier Laget

J’ai déjà évoqué l’immeuble de la Zossener straße, la station de métro de Fehrbelliner et plus récement les immeubles de Wedding. Mais la façade qui vient d’être repeinte au dessus de la station de Südstern bat tous les records. La peinture utilisée vient de pots de peinture jaune trouvé à Fukushima, elle éblouie le jour et la nuit, participe à la sortie de l’Allemagne du nucléaire en éclairant tout le quartier.

Au passage j’en profite pour signaler que le bar Roxy (fumeur) à ses pieds offre une terrasse toujours ensoleillée et qu’Habibi, à côté, propose les meilleurs falafels que je connaisse à Kreuzberg pour un prix de bon aloi.

You may also like...

6 Responses

  1. polo du sud dit :

    le même jaune que sur ma terrasse , les Berlinois « osent » et c’est bien ..

  2. mother asia dit :

    nous n’avons même pas vu un « jaune  » aussi lumineux à Hanoi ou vientiane! Bravo les berlinois

  3. rudy dit :

    est ce qu il en reste un peu pour repeindre ma trabant???????

  4. Mariellina dit :

    Quand ils en auront marre du jaune, ils s’adresseront au karcher center derrière!

  5. lea.arndt-berger@web.de dit :

    Il faudrait démystifier Kreuzberg. C’est devenu le quartier le plus cher de Berlin (beaucoup de spéculateurs français et anglais) et la « touche alternative » n’est plus qu’un attrape-touristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *