Gingi Suchi dans Prenzlauer Berg

Gingi-Suchi- A berlin - Photo copyright Didier Laget
Au 45 de la Rykerstrasse dans Prenzlauer Berg, on trouve un tout petit Sushi, 5 tables au maximum. Le patron fait tout, il accueille les gens, prends les commandes, prépare les sushi et les sert. Il doit y avoir 3000 Sushi Bar à Berlin, mais c’est la première fois qu’on me parle de riz et de thon avec autant d’enthousiasme. Le maître Suchi, un turc allemand de 35 ans, Gencis Güngör-Benken est passionné par les Sushis. Ca se voit, entre autre, à la manière avec laquelle il présente ses grandes assiettes de Nigri, de Maki ou d’Uramaki.


Gingi-Suchi- A berlin - Photo copyright Didier Laget
Les prix sont raisonnables, 8,20 € les 4 Nigri et 1 portion de 8 Maki, la bouteille de bière Kirin 3,60 €, Les 11 cl de Saké 3,50 €. J’y ai découvert de délicieux Makis au champignon Shitaké et des Nigris au poulpe. Les parts de gingembre mariné qui accompagnent l’ensemble sont généreuses. Avant de partir signez et lisez le livre d’or, vous y verrez ce que ce Sushi Bar inspire les clients.
Gingi Suchi
Rykerstraße 45
Tel 030 – 44 04 93 97
Ouvert de 13:00 à 23:30
Fermé le lundi

5 réponses

  1. moi j’aime le restau
    Sasaya à Lychener Str. 50 (Prenzlauer Berg).
    en plus à l’époque, il y avait un si joli cuisinier…

  2. Miam miam, c’est noté, j’aime beaucoup les sushis et je déménage à Berlin dans quatre mois! Sympa d’avoir des bonnes adresses avant même d’être dans la ville, merci!

  3. Très insolite d’être de passage pour 4 jours à Berlin et de déguster des sushi / maki / niagri japonnais préparé par un Turc !
    Très intime, délicat et raffiné, je m’incline !
    Même approbation pour Chan !

  4. Suivant tes conseils on y est allé hier soir et franchement, quelle bonne surprise ! La cuisine y est excellente, mais ça ne fait pas tout. Le petit plus qui rend ce resto incontournable c’est l’accueil et le cuistot. On n’a même pas regardé la carte : il nous a demandé ce qu’on aimait, et il a improvisé sur la simple évocation de thon et de crevettes, un peu de chaud et de froid. Un régal ! C’est plus un artiste qu’un simple cuisinier…
    C’est bien du sushi, mais pas pareil, et franchement mieux ! Merci pour cette bonne adresse !

  5. Bonjour, nouvelle venue à Berlin (depuis mai 2012), j’y suis déjà allée deux fois, la dernière fois, dimanche dernier. Nous avons pris l’assiette à 32 EUR plus deux « tapas japonais » que nous avons partagé à trois. Un festival de saveurs originales et d’une finesse sans égale. Merci pour ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,