Emperors of Rome au Froschkönig

emperors-of-rome- A berlin - Photo copyright Didier Laget
À Amsterdam en 1977
Moi – Qui joue ce soir au Paradiso?
Jan – Je les connais pas, et puis avec un nom comme ils ont, j’ai pas envie d’aller les voir.
Moi – Pourquoi, ils s’appellent comment?
Jan – The Police.


Jan s’enfuma dans un coffee shop et moi, je passais une soirée mémorable, avec une petite poignée d’autre spectateurs – car c’est vrai qu’en 77, Police n’était pas encore connu, ni à Amsterdam, ni ailleurs.
L’histoire se reproduit avec « The Dammned », « The Clash » et autres « Stranglers ». Jan rata beaucoup de bonnes choses.
L’autre jour je suis allé au King-Kong-Klub voir « Emperors of Rome ». Un duo qui distille une musique atmosphérique et forte, des pétales de roses, du mercure, des vagues de lames sur la banquise, une pluie tropicale qui se vaporise sur du sable, des mélodies lunaires.
Emperors of Rome, c’est Dominic Bouffard à la guitare, au chant, à la programmation, et Alli MacInnes à la batterie, au chant et à la guitare. Avant, Alli a joué avec Fifth Amendment et The Prodigy (oui, eux). Quand à Dominic, je vous en ai déjà parlé, c’est le guitariste incroyable qui jouait dans le Lulu et les Shakespeares Sonette de Robert Wilson au Berliner Ensemble, et avant ça il a joué à Londres dans divers groupes, comme Sona Fariq et Queen Adreena.
Emperors of Rome Joue au Froschkoenig jeudi prochain, le 21 mars. Ne faites pas votre Jan, ne les ratez pas !
Froschkönig ( à partir de 20:30, c’est gratuit, ils passent avec un chapeau à la fin)
Weisestraße 17
Berlin
C’est dans Neukölln à côté du parc de Tempelhof et d’ersteSahne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,