Das Hotel

Photo Didier LagetDes bouquets de fleurs éclairés uniquement par des bougies et le bout rougeoyant des cigarettes, briques apparentes et mobilier berlinois, tous ça réparti dans trois petites salles dans lesquelles il fait bon se serrer pour écouter une musique qui change avec la personne derrière le bar, mais qui est en général très différente de ce qu’on écoute ailleurs, c’est parfois très fort, parfois non, on est au Das Hotel, un bar et non un hôtel, et j’ajoute que je suis assez fier de la construction de cette première phrase.
IMG_1466

Photo Didier Laget
Les prix des boissons sont honnêtes, on y trouve même un bon Cava, car je crois que les propriétaires sont espagnols, et l’ambiance bon enfant est presque démodée ce qui en fait un de mes bars préférés dans ce quartier. Le week-end il y a même un club au sous-sol, et l’hiver quand il y a du monde, on peut dessiner des coeurs dans la bué des vitres qui donnent sur la rue.

Photo Didier Laget

Das Hotel, les infos

5 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le