World Press Photo 2011 et Max Scheler

Kim-Jong-II-et-Kim-Jong-I pphl Kim Jong-il et Kim Jong-un. Photo : Vincent Yu.

A 12 ans Bibi Aisha et sa plus jeune soeur ont été données à la famille d’un combattant Taliban, en Afghanistan, pour régler un différent. Puis elle fut mariée de force avec lui. Après avoir été maltraité par sa belle famille, Bibi revint chez ses parents. Une nuit, des hommes sont arrivé et l’ont emmené dans une clairière dans la montagne où un chef Taliban lui coupa les oreilles puis le nez.
C’est une photo d’elle, prise par Jodi Bieber, qu’on voit sur l’affiche de World Press Photo 2011.


Jamais la violence, le totalitarisme et tout simplement la connerie humaine n’ont été aussi présent que dans cette version du World Press photo. De la petite Nguyen Thi Li, qui a 9 ans et handicapée à cause de l’agent Orange que les USA ont déversé sur son pays pendant la guerre du Vietnam, aux gens de Mogadiscio qui n’ont plus rien à manger, en passant par les meurtres quotidiens au Mexique. Même la sélection nature est marquée par la pollution ( en Chine ).
Pendant les match de la WM 2011, il y a une pub « Football for Hope » qui s’affiche. C’est gentil.
Cette année, j’ai à peine parcouru certaines séries, tant elles étaient dures, mais je ne veux pas fermer les yeux.
Von-Konrad-A.-bis-Jackie-O
A l’étage au dessus une autre. Celle de Max Scheler: Von Konrad A. bis Jackie O. Depuis les années 50 il parcourt le monde avec son appareil, certaines photos sont historiques, d’autres anecdotiques, mais jamais gratuite.
Allez-y, c’est gratuit jusqu’au 27 juillet. On vous demandera simplement des papiers d’identité pour rentrer.
Willy-Brandt-Haus
Stresemannstr. 28
10963 Berlin – Kreuzberg
World Press Photo 2007
World Press Photo 2008

2 réponses

  1. Tout a fait d’accord, une selection, cette annee, extremement dure. On pourrait meme presque y deceler une certaine course a l’image la plus violente possible… Certaines sont atroces, mais la qualite de l’image et de la technique est quand meme la.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des