Ayez peur!

putin-World-Press-Photo-08
Photos de criminels, de mafieux et de leurs victimes, d’intégristes, de violence contre les faibles, les gens différents et les miséreux. Je suis sorti de cette édition du World Press Photo 08 les larmes aux yeux. La photo qui a eu le premier prix est tellement dure et irréelle que j’ai cru qu’elle était une copie d’écran de jeu vidéo.


Les leaders des grandes puissances tuent à l’échelle planétaire, chacun pour une bonne raison, en ce moment la mode, c’est le terrorisme. Les mafias massacrent dans les quartiers. Les enfants sont violentés par leurs parents. Depuis la World Press Photo 07, la raison/prétexte principale de tuer est clairement la religion, suivi de l’argent et de la connerie, comme ces chasseurs qui tirent le Narval au fusil, histoire de passer le temps.
Ces photos sont nécessaires. Elles sont dures, mais imaginez les sociétés où elles sont interdites, je ne citerai pas de nom. Dans le contexte de cette Exposition, les images ne sont pas noyées par un flot d’informations qui lisse tout. Les légendes, très claires,sont plus pertinentes que beaucoup d’analyses d’experts à la fin du journal de 20h. Des faits, c’est tout.
Un truc m’a surpris, les réactions de certains visiteurs, rire et commentaires gras. Je dois être hypersensible comme mec.
Cela se passe à la Willy-Brandt-Haus. C’est gratuit jusqu’au 22 juin. On vous demandera simplement des papiers d’identité pour rentrer.
Stresemannstr. 28
10963 Berlin – Kreuzberg
World Press Photo 08
World Press Photo 07

2 réponses

  1. nice blog 🙂
    J’arrive à Berlin et je cherche des bars où je peux rencontrer des français. Si t’as une idée? ou deu 🙂

  2. j’en reviens..c’est vrai que c’est « impressionnant » et comme toi, ca me surprend toujours de voir certaines réactions alors que les photos sont hyper saisissantes! (tu as vu le troisième étage consacré à la mafia de Palerme?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,