Werner

wernerDepuis 5 ans, j’ai goûté beaucoup de cuisines différentes, mais quand mes papilles y pensent, il y a un endroit où elles se sont le plus éclatées. Cet endroit, c’est Werner, dans Kreuzberg. J’y est mangé plusieurs fois et chaque fois c’était la régalade et chaque fois je me suis dit il faut que j’en parle et chaque fois je ne l’ai pas fait. Et cette fois c’est la bonne.

Malheureusement, Werner est désormais fermé 🙁


Le chef s’éclate avec des mélanges surprenants, mais réussis, et mémorables. Mon premier repas là bas, c’était un Kraken Goulash. Je l’avais choisi à cause du nom, mais je m’en souviens encore à cause des goûts, ça situait entre les meilleurs chipirons Basques et les meilleures seiches farcies.
J’avais vaguement évoqué une salade de fraises aux asperges dans ce billet, la bonne fraise, mais j’aurais dû y consacrer un billet tant elle était réussie.
Une autre expérience superbe, un poisson accompagné d’une choucroute au wasabi. Mama mia ! Quelle idée ! Quelle miamerie ! Quelle gouleyance de la choucroute un peu crémeuse qui saute sur la langue grâce au raifort nippon. J’ai essayé de la refaire, en vain.
Il y a quelques jours, une belle dorade farcie d’ail et de coriandre accompagnée de chou-rave et des tagliatelles au cacao et au piment. C’est à cause de ce plat que je me suis finalement décidé à écrire ce billet. Car la Dorade était parfaite, la coriandre bien dosée, se mariait avec de l’ail de printemps, et l’association chou-rave/ pâtes au cacao était une réussite aussi bien sur le plan gustatif que de la texture.
Ici, tout comme les blettes, les choux-raves me paraissent différents et meilleurs que ceux qu’on trouve en France, pour tout dire je n’ai jamais aimé les choux raves avant de venir à Berlin. Passionnant non ?
Si le chef s’éclate avec les mélanges surprenants, le patron, lui, c’est le vin qui le réjouit et son choix est toujours bien vu, l’idéal est de le laisser choisir. Vous pouvez aussi essayer un vin ou deux, avant de vous décider.
C’est un peu plus cher que la moyenne kreuzbergienne, mais c’est plus que justifié. Si vous êtes un peu juste, vous trouverez sur la carte, des salades et des Flammenküche qui devraient vous remplir de bonheur.

You may also like...

4 Responses

  1. Formidable ce blog.
    Et ça tombe bien, nous partons poor Berlin demain matin, donc en une semaine, impossible que nous n’allions pas vérifier sur place les qualités de ce resto.
    Bravo pour l’écriture des articles, les exemples donnés -alléchants- et les sujets traités qui donnent vraiment envie.

  2. Simon Farine dit :

    oh malheur, ce restaurant est maintenant fermé!

  3. Didier Laget dit :

    @Simon Farine Je suis vraiment désolé, j’ai complètement oublié de le signaler 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *