Vuvuzelas

foot A berlin - Photo copyright Didier Laget
Depuis quelques jours, quand je me déplace dans Berlin en vélo, j’ai l’impression que la ville est envahie d’essaims d’abeilles ou de moines tibétains qui prient. Un bourdonnement constant raisonne dans les rues que je traverse, et il a fallu que je fasse un tour dans Friedrichain pour réaliser que ce son venait des postes de TV diffusant la Coupe du monde de foot. Je savais qu’elle avait lieu en ce moment et mais n’étant pas franchement intéressé par le foot et n’ayant pas la télé, j’ignorais que ce son venait des Vuvuzelas, ses trompes dans lesquelles les supporters s’époumonent, j’ignorais aussi que les Vuvuzelas étaient au coeur de discussions très sérieuses concernant la pollution sonore qu’elles génèrent. J’ignorais tout en somme.


foot-DSC_0613Alors pour me mettre au courant, j’ai suivi le match Allemagne/Australie dans un bar de Kreuzberg. Je confirme, les Vuvuzelas cassent bien les oreilles. Le match était bien, 4 buts, c’est cool. Je me suis même pris à pousser des cris quand un but était marqué. Attention quand même, je ne suis pas encore près à m’acheter un maillot d’Özil.

2 réponses

  1. je t’ai souvent dit que : aimer le foot ne rendait pas forcement con ! enfin , beaucoup de cons aiment le foot ; mais aussi quelques uns de tes amis , et même des intellos … enfin quelques uns .

  2. au fait , ce que j’avais oublié de te dire ; c’est que les français sont plus c… que la moyenne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,