U7

U7 A berlin - Photo copyright Didier Laget Avec l’U7, le trajet Hermannplatz – Rathaus Spandau permet de voir six fois le programme Berliner Fenster (je l’ai fait, je cherchais une pub en particulier) et donc de lire 6 fois le dicton du jour – « Die Basis einer gesunden Ordnung ist ein großer Papierkorb. » de Kurt Tucholsky – de voir la météo 6 fois « 8°, nuages et pluies » et de traverser des stations assez halucinantes.


La Richard Wagner Platz et son téléporteur, la très disco Fehrbelliner Platz, Wilmersdorfer Straße et Jungfernheide, assez coupante, et surtout Paulsternstraße que j’ai visité aujourd’hui.
U7 A berlin - Photo copyright Didier Laget

U7 A berlin - Photo copyright Didier Laget
Ces stations ont toutes été dessinées par le même architecte, Rainer G. Rümmler, entre 1971 et 1984. On sent une évolution de son style qui me semble influencé par une consommation excessive de Peyotl en écoutant Voodoo Child

U7 A berlin - Photo copyright Didier Laget
À côté, la très hollywoodienne Rathaus Spandau, toujours signé Rainer, paraît bien raisonnable.

Je ris dans le métro. Enfin pas tout le temps.

2 réponses

  1. rah, je me suis toujours dit qu’il fallait que je fasse un tour des stations U7, apercues lors de rares voyages vers tegel…
    elles sont effectivement extraordinaires.
    je ne crois pas avoir déjà laissé de commentaire ici, mais merci pour ce chouette blog!

  2. Génial!!!!!! Je les ai presque toutes sur mon blog Tout le tronçon Rathausspandau – Südstern, je n’ai pas encore tout mis dans mon blog mais elles sont dans la boîte!! Je me suis régalée. En plus la U7 c’est ma ligne 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,