Robert Koch Institut

Robert-Koch-Institut A berlin - Photo copyright Didier Laget
Amis des concombres et des graines germées, ces derniers temps l’escherichia coli enterohémorragique vous a bien gâché la vie. Encore plus si vous étiez producteur espagnol de concombres, mais à ce jour je ne pense pas en avoir dans mon lectorat. Dans les news, la bactérie était souvent associée au Robert Koch institut qui pataugea un moment avant d’identifier la source de la dite bactérie. Mais savez vous, où il travail Robert?


Robert-Koch-Institut A berlin - Photo copyright Didier Laget
Au nom de la science et au péril de mon colon je suis parti à sa recherche et je l’ai retrouvé à Weding en face du Westhafen, dans un super bâtiment de brique dont les murs disparaissent sous la vigne vierge.
Maintenant grâce à moi Robert a un visage…
Si je puis dire.

3 réponses

  1. te esquivocas , yo soy un productor de hortaluzas en la region de ALMERIA , y despues de tu blog loco !!!

  2. Ne jamais sous-estimer la diversité de son lectorat 🙂
    Es muy divertido el « acento andaluz » de don Juan Martínez 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le