Le paradis

paradis A berlin - Photo copyright Didier Laget
Dimanche. On aimait trop l’assassin ou pas assez? L’écriture de notre polar était dans une phase critique. Il nous fallait nous concentrer à fond, et les percussions permanentes des cariocas du Karneval der Kulturen n’aidaient pas, On est parti chercher des contrées plus propices, au fin fond de Neukölln. A Rixdorf. un Bar sans nom au milieu d’une petite place. On se serait cru à Berlin dans les années 80. Le ciel était bleu, la température orange, les arbres bruissaient vertement. On a réglé son compte à notre assassin.
On ne trouve ce genre d’endroit qu’à Berlin.

2 réponses

  1. Rixdorf est effectivement un bien joli décor plutôt inattendu au coeur de Neukölln, mais à 2 pas de ce petit nid vous attend une bien belle autre surprise (qui vous est peut-être déjà familière) : le Dritter Raum… « Das cafe » !
    On s’y sent comme à la maison, le café est extra, la musique et les décos font leur effet, le brunch bio est inégalable, et le proprio et ses acolytes toujours souriants http://www.myspace.com/dritterraum/photos/13048435#%7B%22ImageId%22%3A13048435%7D gehen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,

1er-mai-a-Kreuzberg A berlin - Photo copyright Didier Laget

Le Premier mai à Berlin

Pour le premier mai, Berlin est à la fois une ville éxaspérante et géniale, c’est le dosage qui varie et qui fait que depuis cinq/six ans, je quitte Berlin pour aller au bord d’un lac, le temps que tous les