Peur

hotel-13-01-P1110235
Ces visages sont sur tout les murs. Propres à en sentir la graisse de viande qui suinte sur le plan de travail en céramique blanche du boucher. La peau tellement dure, lisse, brillante et fine comme une coquille d’œuf, qu’on imagine le crâne dessous. Ces yeux trop joyeux pour être honnêtes, ces sourires stéréotypés aux dents hystériques. Top de gel dans les cheveux, de fond de teint, de gloss de Photoshop, il ne manque plus que l’orgue des barbares pour que ça me fasse aussi peur que ça.

hotel-13-02-P1110267
C’est une affiche pour une série TV, je me demande quel public visent les annonceurs et comment ses sentent les acteurs, d’avoir été lissé de cette manière.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sol de la Mainzer Straße

Mainzer Straße – Le sol

Je parie que vous ne regardez même plus le sol de la Mainzer Straße. Moi si. Pour en savoir plus sur le Corona, lisez Tout sur le COVID de Berlin.

Berlingegencorona

#berlingegencorona

En pleine pandémie du Covid, une mamie de Berlin lance un message fort à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. L’accroche qui se traduit par « Un doigt pour ceux qui ne portent pas de masque » m’évoque le