La Tageskarte de Leipzig

Salon-du-livre-de-Leipzig A berlin - Photo copyright Didier Laget
L’Allemand est une langue un peu difficile quand même. Elle devient carrément impossible quand quelqu’un, supposé la maîtriser, raconte n’importe quoi et change les règles de la sémantique pour son plaisir.
Un gentil éditeur m’envoie une invitation pour le Salon du livre de Leipzig. C’est une carte valable une journée. En allemand on dit Tageskarte. En anglais Day Card.


Comme l’an dernier, le programme est simple, se montrer, rencontrer des gens et signer de juteux contrats. Pour ce faire, des rendez-vous sont organisés, certains sur le stand d’éditeurs, et d’autres à Leipzig même, en général dans le salon d’un Hôtel. À l’arrivée, on passe sa carte dans une machine qui lit la piste magnétique et voilà. Puis, vers midi, en route vers la capitale Goethienne pour quelques rendez-vous et enfin, retour au salon.
Et là, c’est Niet. Ma carte est refusée. Je m’approche de la demoiselle en uniforme qui surveille les portillons et lui explique mon problème. Elle me répond que c’est Niet, je ne peux pas rentrer, car j’ai déjà utilisé ma carte. Je fronce les sourcils et la lui tends. Elle insiste, c’est Niet, car c’est une Tageskarte. « Justement » osais-je « c’est une Tageskarte ». C’est Niet quand même, car « c’est une Tageskarte, elle ne sert qu’une fois ». Et d’un doigt, tout juste sorti de l' »American Nail Beauty Clinic » de la gare, elle souligne la phrase « Berechtigt zum einmaligen Eintritt. C’est à dire « valable pour une seule entrée ».
Je lui donne un exemple pour expliquer mon incompréhension. » Avec ma Tageskarte de la BVG je peux emprunter les transports en commun de Berlin toute la journée, avec la Museum Tageskarte je rentre et je sors des musées autant de fois que je veux pendant la même journée « . Elle, avec la souplesse intellectuelle d’un douanier de la DDR dont elle a aussi l’amabilité : Niet.
Donc, voici la définition de Tageskarte en Allemand :
Tageskarte : carte valable pour la journée. Mais pas tout le temps où pas partout.
C’est simple, il fallait le savoir.
D’autres considérations linguistiques à propos du mot Pampa et de Handy

2 réponses

  1. Il me semble que sur ta carte il y a écrit : Access only once !
    Donc forcément tu n’as pas pu entrer à nouveau…logique…
    ,o)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la

Tiny planet - Berlin L’Astronaut Cosmonaut

Tiny planet Berlin

La pandémie m’a bien impacté, psychologiquement, mais aussi professionnellement, annulation d’expos, publication de livre reportée. Alors pour compenser cette chute de mes revenus, j’ai commencé une nouvelle activité, et dommages collatéraux de celle-ci voici quelques Tiny Planet de Berlin vide,