Glaces froides

Glaces-froides- A berlin - Photo copyright Didier Laget Je suis toujours en train de m’intégrer. La dernière phase de cette intégration était : manger des glaces alors qu’il fait aussi froid dehors que dans la glace.


C’est un truc qui me subjugue, la passion des Berlinois pour la glace, à tel point qu’ils en mangent même en plein hiver. J’ai choisi un jour ensoleillé mais froid pour tester ma première glace chez Tanne B ( Kreuzberg ). J’ai choisi une délicieuse Soja/Mandlen et Mango dans une gaufrette croustillante. Et la régalade fut là, un peu fraîche mais là. L’hiver prochain, j’essaye le sorbet citron au mois de décembre.
En Allemand, Subjuguer, se dit Unterjochen.
Sur le thème de l’intégration voir ces billets :
Chips, saveur Döner Kebab, Berliner, Currywurst, Jus de Betterave… Oui je sais, mais après tout l’intégration passe beaucoup par le ventre.

4 réponses

  1. oui , une glace en hiver , et pourquoi pas un ragout de sanglier de chez « Bruno » allongé sur la plage en plein cagnard ?,

  2. je pense didier que tu as oublier de dire que tu avais test la weisse grund (j en ai goute une avec trop d’asperule c etait vraiment infecte).
    sinon un glacier a eviter celui de la gare d alexender platz .
    une bonne adresse: le petit glacier sur la turnstrasse pres de breusselstrasse .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arc en ciel sur la Berlinische galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la