Ca va faire des étincelles

feu-artifice- A berlin - Photo copyright Didier Laget
Ce matin ma boîte aux lettres débordait de pubs pour des feux d’artifice. J’avais complètement oublié, mais c’est bientôt le Nouvel An et un Nouvel An berlinois sans feu d’artifice, ou poubelles en feu, n’est pas un Nouvel An.


Les supermarchés « Plus » y vont fort puisque la couverture, la deuxième de couv et cinq pages de son magazine y sont consacrées. Moi je vous le dis, ça va barder. Ça a commencé d’ailleurs, depuis hier, les gamins jettent des pétards gros comme 5 « Cobras » dans les poubelles. Et la pétarade est quasi permanente
Pas la peine d’aller avec la foule porte de Brandebourg, restez dans votre Kiez et appréciez les « Kir Royal de 27 pièces » à 14€99, l’Action Tower avec fontaine géante » à 12,99 (200 explosions tout de même!) et autres Smaragd Raketensortiment » de 31 pièces à 19,99€.

Une réponse

  1. bonjour, merci pour ce site, j’y ai passé une heure…. pratiquement tout lu et tout vu. Je suis à berlin pour un mois, il fait froid, alors heureusement il y a le net…bref ton site donne envie de sortir malgré la caillante ! Et justement j’ai une petite question, est ce que tu connaitrais un café où il y a des jeux à disposition ? genre jeux de sociétés, de plateaux, de cartes, etc ? comme savent si bien les faire les allemands ? Je passerais bien une journée à jouer en buvant des roibusch, et des latte machiatto ! si tu as un tuyau…. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arc en ciel sur la Berlinische galerie

Pluie d’arcs en ciels sur Berlin

Depuis quelques semaines des arcs en ciels fleurissent à travers l’Allemagne, que ce soit des drapeaux près de l’église Heilig-Kreuz-Kirche à Kreuzberg, une vieille pub pour Coca sur le toit de la Spitteleck-Hochhaus qui a été détournée, d’autres drapeaux sur

Cité radieuse à Berlin - photo Didier Laget

la Cité radieuse irradie toujours, surtout l’été

Berlin est quasi-vide, pas à cause du virus, mais à cause des vacances, j’en profite. Je suis retourné voir la Cité radieuse. Ici on l’appelle aussi, Le Corbusierhaus, Corbusierhaus Berlin ou Wohnmaschine. C’était tranquille. J’ai pris une photo, c’est ma

Cami Stone par Carola Neher - photo Berlinische Galerie

Portraits de femmes à la Berlinische Gallerie

Il vous reste deux jours pour voir une expo magnifique à la Berlinische Galerie : Schau mich an! portraits de femmes des années 20. 24 œuvres qui mettent en lumière (c’est le cas de le dire) différentes pratiques de la