Deux affiches électorales

Helmut Kohl - Photo Didier LagetCe blog est réputé pour la qualité de ses analyses de la vie politique Allemande, surtout en ce qui concerne la communication électorale des partis. Une fois encore dans ce billet, vous ne serez pas déçus.

J’ai vu, à Buckow, l’affiche du représentant de l’AFD, Andreas Schuffenhauer. Vétu de sa tenue de Charpentier, il nous regarde et on devine ses lèvres qui nous disent “Sécurité, Amour de son pays, Tradition”. Sachant que le monsieur est né à Dresde en 1961, soit l’année de la construction du mur de Berlin, et qu’il y a vécu jusqu’en 1984, il devrait peut-être préciser de quelle tradition il parle, celle de RDA?
Rétablir le rôle d’IM (Inoffizieller Mitarbeiter) ces personnes qui surveillaient leurs voisins ou leurs amis et rapportait à la STASI?
Consommation obligatoire de Muckefuck dans les bars?

AFD - Photo Didier laget
AFD - Photo Didier laget

Toujours dans l’ancienne RDA, à Wittenberg, pas d’Ostalgie affichée, j’ai même cru un instant que c’était le retour d’Helmut Kohl ressuscité, qui annonçait sa venue, “Der Kanzler kommt” sur une affiche électorale. Puis en regardant bien cette affiche remontait à 1998.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wim Wenders Werkschau

Wim Wenders en cadeau sur Das Erste

Das Erste nous fait un super cadeau. La chaîne de TV nous offre quasiment toute l’œuvre de Wim Wenders, ou en tout cas le meilleur de son œuvre cinématographique, à retrouver dans la médiathèque. Au total 28 films et des

Kiba en kit - photo Didier Laget

Le Kiba qu’est-ce?

La première fois que je suis venu en Allemagne, c’était avec des Anglais qui avaient beaucoup d’a priori sur les Allemands ( ils vivent de bières, de choux et de saucisses ). Dans un Biergarten bien rempli, nous avions trouvé

Berlin me manque

Heimweh

Heimweh – Berlin me manque, mon amoureuse me manque. On a été confiné un mois en Catalogne où nous étions partis travailler. Au début c’était gérable, puis devant l’ambiance insupportable créée par les Mossos (police catalane) et par Quim Torra,